Le père de Cyril Hanouna élevé au grade de chevalier dans l'ordre national de la Légion d'honneur

Le médecin généraliste a été honoré pour ses 40 ans de service.

L\'insigne de chevalier de la Légion d\'honneur, à Paris, le 14 janvier 2003.
L'insigne de chevalier de la Légion d'honneur, à Paris, le 14 janvier 2003. (JACQUES DEMARTHON / AFP)

La nouvelle est passée inaperçue mais elle a été publiée au Journal officiel, daté du dimanche 31 décembre. Ange Hanouna, le père de Cyril Hanouna, a été élevé au grade de chevalier dans l'ordre national de la Légion d'honneur. Le médecin généraliste, qui a son cabinet aux Lilas (Seine-Saint-Denis), a été récompensé pour ses 40 ans de service.

Contactée par franceinfo, la Grande chancellerie de la Légion d'honneur explique que "c'est un médecin généraliste, qui au-delà de ses 40 ans de service, a fait beaucoup pour ses concitoyens". "Il s'est beaucoup investi pour les aider", assure-t-on. L'institution explique qu'il a bénéficié de la procédure d'initiative citoyenne, un dispositif qui existe depuis 2008 et qui permet de demander la Légion d'honneur pour une personne en obtenant la cosignature de 49 autres personnes du même département que celle distinguée. C'est finalement le ministère de la Santé et des Solidarités qui a transmis le dossier au Conseil de l'ordre de la Légion d'honneur. 

"Mon père rêvait que je sois médecin"

"J’ai des rela­tions compliquées avec mes parents. Mon père est vache­ment carré", a confié Cyril Hanouna au magazine GQ, en novembre 2016. "Mon père rêvait que je sois médecin, avait-il expliqué à Marc-Olivier Fogiel, sur France 3, dans l'émission "Le Divan". Mais, moi, j'étais plutôt le cancre." "Quand je lui disais que je voulais faire de la télé, il me répondait que personne ne m'attendait : 'Tu ne connais personne, c'est vraiment le mauvais choix'", avait-il ajouté.

En tout cas, cette décoration n'est pas passée inaperçue et fait l'objet de nombreuses critiques sur les réseaux sociaux, certains y voyant un lien avec les relations qu'entretiennent Emmanuel Macron et Cyril Hanouna.

Le présentateur s'est fendu d'un tweet pour répondre, mercredi soir. "Je n'ai rien à voir là-dedans", assure-t-il, ajoutant être "fier de (s)on papa".