Cet article date de plus de quatre ans.

Canular de Cyril Hanouna : "Aucun dérapage ne doit passer", avertit la ministre de la Culture

Le CSA a annoncé l'ouverture d'une procédure de sanction contre C8 après avoir reçu plus de 25 000 plaintes de téléspectateurs. Interrogée par l'AFP, Françoise Nyssen a réagi. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La ministre de la Culture, François Nyssen, le 19 mai 2017, à Paris. (THOMAS SAMSON / AFP)

La polémique enfle et la ministre de la Culture s'en mêle. "Aucun dérapage, qu'il soit sexiste, raciste, antisémite ou homophobe, ne doit passer, qu'il s'agisse de la télévision ou d'internet", a affirmé, mercredi 24 mai, la ministre de la Culture, interrogée sur le canular homophobe diffusé dans l'émission de Cyril Hanouna.

"Je serai particulièrement vigilante"

"La télévision se doit de refléter la société française dans toute sa diversité, qu'il s'agisse des origines, des sexes et de l'orientation sexuelle notamment", a continué Françoise Nyssen.

Je serai particulièrement vigilante et j'appelle tous les acteurs à être collectivement vigilants pour que les préjugés ne soient pas diffusés sur la TNT.

Françoise Nyssen, ministre de la Culture

à l'AFP

Lors de cette séquence polémique, diffusée en direct jeudi 18 mai, l'animateur vedette de C8 a posté une fausse annonce sur un site de rencontres homosexuelles en se faisant passer pour un jeune homme à la recherche de partenaires. Il a trompé plusieurs personnes répondant à l'annonce, en prenant à l'antenne un ton et une posture efféminés.

"La procédure de sanction doit se poursuivre"

Le CSA a ouvert une procédure de sanction contre C8 après avoir reçu plus de 25 000 plaintes de téléspectateurs. En parallèle, une cinquantaine d'annonceurs ont suspendu la diffusion de leurs publicités pendant le créneau horaire de l'émission.

"Les associations, les téléspectateurs mais aussi la DILCRAH (Délégation interministérielle à la lutte contre le racisme, l'antisémitisme et la haine anti-LGBT) ont fortement réagi et à juste titre, s'est félicitée la ministre. J'ai pris note des excuses de Monsieur Hanouna, mais la procédure de sanction est lancée et doit se poursuivre."

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Cyril Hanouna

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.