Cet article date de plus de cinq ans.

Affaire Morandini : le groupe Canal confirme l'arrivée de l'animateur sur ITélé

Alors que Jean-Marc Morandini est visé par deux enquêtes pour "corruption de mineur" et pour "harcèlement sexuel et travail clandestin", le groupe Canal a confirmé ce jeudi dans un communiqué l'arrivée de Jean-Marc Morandini à ITélé "dans le respect du principe de présomption d'innocence".

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Jean-Marc Morandini lors d'une conférence de presse, à Paris, le 19 juillet 2016. (GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP)

Le groupe n'a pas précisé si l'animateur serait à l'antenne : "Pour lui permettre de préparer sa défense, ITélé et Jean-Marc Morandini détermineront à quelle date débutera son émission".

En cas de condamnation, "Jean-Marc Morandini et ITélé ont d'ores et déjà prévu qu'il quitterait le groupe sans indemnité", a conclu le groupe Canal.

Jean-Marc Morandini se met provisoirement "en retrait" de l'antenne d'Europe 1 à la rentrée : une décision prise "d'un commun accord" entre l'animateur et son principal employeur.

L'animateur de radio et de télévision est visé par deux enquêtes du parquet de Paris après le scandale autour de sa websérie "Les Faucons". L'affaire a éclaté le 12 juillet dernier avec la publication d'une enquête des Inrocks l'accusant d'avoir poussé des jeunes comédiens à s'exhiber nus et à tourner des vidéos à caractère sexuel. Jean-Marc Morandini s'est dit victime d'un complot.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Canal +

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.