Canal+ interrompt la diffusion des chaînes gratuites du groupe TF1

Canal+ avait porté plainte contre TF1 mardi, en raison d'un différend sur la diffusion de ses chaînes gratuites. 

Le siège de Canal+, le 27 novembre 2017 à Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine). 
Le siège de Canal+, le 27 novembre 2017 à Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine).  (MARTIN BUREAU / AFP)

Le conflit s'enlise. La direction de Canal+ a annoncé qu'elle interrompait la diffusion des chaînes gratuites du groupe TF1, jeudi 1er mars, faute de parvenir à un accord commercial avec ce dernier. Dans un communiqué publié jeudi, Canal+ dénonce "les exigences financières déraisonnables et infondées" de TF1. 

"Le groupe Canal+ regrette l'impasse dans laquelle se trouvent les négociations avec le groupe TF1 après 18 mois de discussions", écrit la chaîne dans un communiqué. Canal+ "se voit contraint d'interrompre la diffusion des chaines TF1, TMC, TFX, TF1 Séries Films, LCI et leurs services associés", poursuit-elle. 

Bras de fer avec Canal+ et Orange

Le groupe TF1 a engagé un bras de fer avec les opérateurs, afin d'obtenir une rémunération pour ses chaînes en clair, qu'il fournissait gratuitement jusqu'ici. Il a signé de nouveaux contrats avec SFR et Bouygues Telecom, mais les négociations avec Canal+ et Orange butent sur le montant des droits de diffusion.

Mardi, Canal+ avait annoncé avoir porté plainte contre TF1, en raison de ce différend sur la diffusion de ses chaînes gratuites. Selon les informations de BFM Business"TF1 réclame à Canal une vingtaine de millions d'euros par an, soit quasiment dix fois plus que jusqu'à présent". 

Canal+ a mis sa décision jeudi sur le compte de "l'intransigeance du groupe TF1 qui abuse de sa puissance de marché". "Le groupe Canal+ réaffirme son souhait de pouvoir diffuser les chaînes gratuites du groupe TF1 mais n'entend pas payer pour la diffusion de ces chaînes", affirme la chaîne.