"Alf", "Friends", "Magnum" : on vous raconte la fin de 20 séries emblématiques en gifs

Alors que la série "Mad Men" se termine dimanche, francetv info s'est plongé dans les archives des séries télé de la fin du siècle dernier. Attention pour les fans : cet article contient la dernière image de chacune des séries. 

De gauche à droite, Alf, le ranger Walker, Will et Samantha. 
De gauche à droite, Alf, le ranger Walker, Will et Samantha.  (NICOLAS ENAULT / FRANCETV INFO)

Clap de fin. L'ultime épisode de la série Mad Men est diffusé, dimanche 17 mai, aux Etats-Unis, après sept saisons à l'antenne. Une fin très attendue par les fans. Car quelle que soit sa série préférée, le téléspectateur a appris à vivre au rythme de diffusion des épisodes, dans l'attente du précieux épisode final qui viendra mettre un terme à l'histoire. 

Cette attente, orchestrée par les diffuseurs et les scénaristes, n'a pourtant pas toujours existé. Dans les années 1990, personne ne passait une nuit blanche pour connaître la fin de sa série. D'ailleurs, certaines n'en ont jamais vraiment eu. Et d'autres ont été diffusées de manière tellement chaotique qu'il est bien difficile de se souvenir comment elles se sont terminées.

Francetv info vous raconte la fin de vingt séries qui ont marqué les années 1970, 1980 et 1990. Avec, en cadeau, pour chacune, l'image de la toute dernière scène.

Attention, si l'envie vous prenait subitement de revoir l'intégrale de l'une de ces séries, cet article n'est pas fait pour vous.

"Alf"

De son vrai nom Gordon Shumway, l'extraterrestre Alf a été la star d'une centaine d'épisodes. Le dernier, diffusé aux Etats-Unis en mars 1990, devait se conclure par un "to be continued" ("à suivre"). Alf s’apprête à quitter la banlieue de Los Angeles pour rejoindre ses semblables et errer dans l'espace (sa planète d'origine ayant été pulvérisée par une explosion nucléaire) lorsqu'il est arrêté par l'armée américaine.

L'histoire s'arrête là, la mention "à suivre" a été retirée à la diffusion de l'épisode. Il faudra attendre six ans pour qu'une conclusion soit produite sous la forme d'un téléfilm. Alf doit y être exécuté, mais il est sauvé par des scientifiques sympas.

"Arnold et Willy"

Cette série, diffusée entre 1978 et 1986, n'a pas de fin à proprement parler. Le dernier épisode diffusé raconte une histoire comme les autres, dans laquelle on découvre que des membres de l'équipe de foot d'Arnold se dopent. La conclusion ? "Le dopage, c'est mal." Générique. La série, qui a compté au total 189 épisodes, n'a pas été reconduite à l'issue de cette huitième saison.

"Buffy contre les vampires"

La célèbre chasseuse créée par Joss Whedon a passé sept années consécutives à traquer des vampires pour les trucider. Le dernier épisode de l'ultime saison, diffusé en 2003, décrit un combat titanesque contre la Force et ses troupes Turok-Han, les vampires les plus forts et les plus anciens. Il faudra passer par le sacrifice d'un compagnon de Buffy (Spike, mais il était méchant auparavant, donc tout va bien) pour détruire la Bouche de l'Enfer et empêcher de façon définitive l'arrivée de nouveaux vampires. Buffy et ses amis (moins un) partent alors vers de nouvelles aventures. En bus.

"Dawson"

Les derniers moments de cette série, diffusée de 1998 à 2003 et qui narre les découvertes et les émois de l'adolescence, sont à l'image des 127 épisodes précédents : intenses. Une mère célibataire décède, sa fille est adoptée par un couple de personnes de même sexe, le personnage éponyme de la série essuie un refus amoureux, mais se voit offrir de chouettes opportunités professionnelles (notamment celle de rencontrer son idole, Steven Spielberg) et part faire un tour en bateau...

"Friends"

On a un peu l'impression que cette série a engendré des milliers d'épisodes. Friends, qui a révélé Jennifer Aniston, n'a, en réalité, fait l'objet "que" de dix saisons (entre 1994 et 2004). Mais c'est compter sans les multiples rediffusions. L'histoire des six amis new-yorkais se termine en beauté : Monica et Chandler adoptent des jumeaux, Phoebe épouse Mike et Joey obtient un rôle dans une série à Los Angeles. Mais le plus important, c'est que, pour la énième fois, Rachel et Ross se remettent ensemble.

"Hartley, cœurs à vif"

Hartley, c'était le melting-pot australien au lycée illustré en 210 épisodes diffusés entre 1994 et 1999. Et tout se termine plutôt bien, Tess la gothique renonce à son look quand elle apprend qu'en fait, c'était son ami qui faisait bouger la table pendant leurs séances de spiritisme ; Drazic, le bad boy, sort de prison et se rend au lycée pour remercier Anita, la belle blonde, d'avoir payé sa caution et aussi pour la demander en mariage. On vous donne la fin : elle dit oui... 

"Hélène et les garçons"

La fin du classique français, qui a compté 280 épisodes entre 1992 et 1994, n'est jamais passée à l'antenne. TF1, qui diffusait la série à l'époque, a décidé de se passer de cet épisode dans lequel les garçons affrontent une autre bande de garçons accusés d'avoir agressé sexuellement l'une des filles du groupe, Taxi. L'échange commence par une déclaration forte : "On va vous faire payer ce que vous avez fait, espèce de nuls !" Puis elle est suivie par de violents coups portés avec une batte de baseball. Depuis, la série a fait l'objet de multiples suites, Le miracle de l'amour, Les vacances de l'amour et Les mystères de l'amour.

"K 2000"

Souvenez-vous, cette série racontait (à peu près) l'histoire d'un gros smartphone monté sur des roues et qui défendait la veuve et l'orphelin. Après 90 épisodes, NBC, qui diffusait la série, a décidé de l'arrêter, en 1986, sans en informer les producteurs. Ces derniers n'ont donc pas eu le temps de concocter une ultime aventure pour le "chevalier des temps modernes" et le dernier épisode est assez banal (il se conclut quand même par un câlin et un beau coucher de soleil). Depuis, la série a fait l'objet de plusieurs téléfilms et de remakes.

"La fête à la maison"

La série culte, dont le retour a été annoncé récemment, raconte l'histoire d'un père célibataire qui élève ses trois filles avec son meilleur ami et son beau-frère. En 1995, dans le dernier épisode qui conclut huit saisons, l'aînée galère pour trouver un cavalier pour son bal de fin d'année et la plus jeune des sœurs devient amnésique après être tombée de cheval. A la fin, tout se termine bien et c'est vraiment... la fête à la maison.

"La petite maison dans la prairie"

L'histoire de la famille Ingalls, partie dans l'ouest à la recherche d'une herbe plus verte, a maintenu en haleine plusieurs générations de téléspectateurs au travers de plus de 200 épisodes, tournés entre 1974 et 1983 et diffusés, en France, sur TF1 (avant d'être rediffusés sur M6).

Après neuf saisons d'intrigues et d'aventures (si, si...), il faut attendre un téléfilm de 1984 pour savoir comment se termine l'histoire. Un entrepreneur réclame leurs terres aux habitants de Walnut Grove pour construire une ligne de chemin de fer, et menace de les expulser. La famille Ingalls l'affronte, mais sans succès. Les habitants décident alors de faire sauter tout le village...  

"Le prince de Bel-Air"

Avec son générique mythique, la série raconte la vie d'un adolescent qui quitte son quartier modeste de Philadelphie pour aller vivre chez son riche oncle Phil à Los Angeles. A la fin des 148 épisodes, tournés entre 1990 et 1996 et diffusés, dans l'Hexagone, sur France 2, Carlton part à l'université de Princeton, les deux sœurs partent vivre à New York et Jeffrey retourne à Londres. Tout le monde est très content sauf Will (alias Will Smith) qui ne sait toujours pas ce qu'il veut faire de sa vie. Il finit néanmoins par trouver un appartement et décide de fêter ça avec Carlton en lui demandant, une dernière fois, d'effectuer son célèbre pas de danse (accompagné de son déhanché endiablé) sur du Tom Jones.

"Madame est servie"

Quand un ex-sportif veuf trouve un travail d'homme à tout faire dans la maison d'une riche divorcée, ça donne "Madame est servie", diffusée sur ABC entre 1984 et 1992 aux Etats-Unis puis popularisée en France par Antenne 2, puis par M6. Dans la dernière saison, Tony Micelli et Angela Bower finissent mariés, mais lui doit s'éloigner pour reprendre ses études et le couple commence à battre de l'aile. Fort heureusement, il finit par revenir sur le pas de la porte, dans l'ultime épisode, et lui demande de pouvoir reprendre son travail de domestique. Scène de fin : ils s'embrassent ! 

"Magnum"

C'est l'histoire d'un détective privé, vétéran de la guerre du Vietnam et détenteur d'une belle moustache. Dans le dernier épisode (diffusé en 1988 après 161 autres), Magnum affronte, à mains nues, un tueur armé d'un pistolet. Après l'avoir neutralisé, il retrouve sa fille (que l'on croyait morte, mais qui en fait ne l'est pas) et retourne dans l'armée. En guise d'adieu, à la dernière seconde de la série, Tom Selleck nous souhaite une bonne nuit.

"Ma sorcière bien-aimée"

La gentille sorcière, interprétée par Elizabeth Montgomery, a fait gigoter son nez pour jeter des sorts pendant 254 épisodes, entre 1964 et 1972. Dans le dernier, sa mère, Endora (qui est aussi dotée de capacités magiques), jette un sort à son mari (Darrin en VO, Jean-Pierre en VF) pour le forcer à dire toute la vérité tout le temps. Après avoir, comme d'habitude, corrigé les erreurs de sa mère, Samantha peut, comme d'habitude, embrasser une dernière fois son mari avant le tomber de rideau final.

"Premiers baisers"

La série AB raconte la vie d'une nièce de Framboisier de Salut les musclés qui n'est autre que la sœur d'Hélène, de Hélène et les garçons. Entre 1991 et 1995, il faudra 318 épisodes (et à peu près autant d'intrigues romantico-mièvres) à Justine et ses amis pour passer leur bac, que tous obtiennent... sauf Annette. Dernière scène ? Le groupe se retrouve chez les Girard pour une boum. Et tout le monde danse en couple... sauf Aristide.

"Sauvés par le gong"

La série traite des joies et des peines de six lycéens en Californie. La série originale (diffusée sur NBC entre 1989 et 1993, et en France sur Antenne 2) se termine par la traditionnelle remise des diplômes à la fin du lycée, cérémonie pendant laquelle tout le monde jette son chapeau en l'air. La suite (The college years, maladroitement traduit en Les années lycée en français) accompagne certains des personnages dans leurs études à l'université et la suite de la suite (un téléfilm diffusé en 1998) a permis au public d'assister au happy-end tant espéré : un beau mariage à Las Vegas entre Zack et Kelly.

"Starsky et Hutch"

Les deux meilleurs flics de Bay City (une ville imaginaire de Californie) font forcément les meilleures courses-poursuites du petit écran. Pour le bonheur des téléspectateurs entre 1975 et 1979. Après 93 épisodes, la série se termine par une aventure particulièrement intense : Starsky tombe dans le coma (une histoire de tueur à gages), Hutch arrête le criminel et… tout se termine bien. Starsky sort du coma.

"Walker, Texas ranger"

Entre 1993 et 2001, cette série a pour héros une version moderne du shérif des westerns, incarnée par l'infatigable Chuck Norris, qui fait régner l'ordre pendant plus de 200 épisodes. Dans son ultime mission, le héros affronte les membres d'un gang qui s'étaient mis en tête de tuer des rangers. Il règle la situation (la question ne se posait pas vraiment) et trouve même le temps d'aller saluer la petite Texane à qui sa femme vient de donner naissance.

"Xena, la guerrière"

Une méchante chef de guerre devenue combattante du côté des forces du bien affronte des dieux antiques un peu partout, de la Grèce à la Scandinavie, la Chine, l'Inde en passant par l'Egypte. Xena, la guerrière, c'est 134 épisodes de combats tous plus explosifs les uns que les autres. En 2001, l'histoire se conclut par un ultime affrontement au Japon avec un samouraï mangeur d'âmes. Seule ombre au tableau, il faut mourir pour réussir à libérer toutes les âmes avalées par le démon. Et devinez quoi ? Xena se sacrifie.

"X-Files"

La série X-Files, c'est 200 épisodes d'enquêtes du FBI sur des phénomènes surnaturels et assez flippants. Dans le dernier épisode de la neuvième et dernière saison, l'agent Mulder apprend qu'une invasion extraterrestre doit avoir lieu en décembre 2012 (l'intrigue se déroule dix ans auparavant). L'occasion pour lui de se blottir dans les bras de sa coéquipière Scully... Et hop, fondu au noir. Clap de fin.

Un épilogue qui laisse tous les fans de la série sur leur faim. De nombreuses questions restent sans réponse et le film, sorti en 2008, n'apporte pas grand-chose à cette trame. C'est pourquoi X-Files doit absolument revenir en 2015