Cet article date de plus de huit ans.

Syrie : Décès sous la torture du sculpteur Waël Kastoun

Un sculpteur syrien de 46 ans, Waël Kastoun, est décédé sous la torture dans un centre de détention de Homs (centre), a annoncé un collectif d'artistes syriens sur sa page Facebook.
Article rédigé par
franceinfo Culture (avec AFP) - franceinfo
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Waël Kastoun posait avec ses sculptures en arrière-plan pour le site dai3tna.com
 (dai3tna.com)

Dans un communiqué, le "Rassemblement des artistes et des créateurs de Syrie" affirme que Waël Kastoun, un sculpteur chrétien originaire de la localité de Marmarita dans la province de Homs, "est décédé sous la torture".

Waël Kastoun "était détenu dans l'un des sièges des services de sécurité à Homs et son corps a été transporté à l'hôpital militaire de Homs", précise le texte. "Sa famille a été informée de son décès et on lui a demandé de récupérer le corps", ajoute le communiqué selon lequel l'artiste a été inhumé dans son village.

La photo publiée sur facebook annonçant le décès du sculpteur Waël Kastoun
 (DR)
Waël Kastoun avait participé à plusieurs expositions à Homs, et ses oeuvres représentaient surtout la femme, selon le "Rassemblement des artistes et des créateurs de Syrie".

Homs est l'un des foyers de la contestation contre le régime du président Bachar Al-Assad et a payé un lourd tribut depuis le déclenchement de la contestation en mars 2011.

 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Culture

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.