Théâtre : Yvan Attal dans "Vidéo Club", une réflexion sur intimité et vie privée

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min
Théâtre : Yvan Attal dans "Vidéo Club", une réflexion sur intimité et vie privée
Théâtre : Yvan Attal dans "Vidéo Club", une réflexion sur intimité et vie privée Théâtre : Yvan Attal dans "Vidéo Club", une réflexion sur intimité et vie privée (France 2)
Article rédigé par Valérie Gaget - V. Gaget, A. Tribouart, J.-F. Lons, J. Pires
France Télévisions - Rédaction Culture
France 2
Rendez-vous avec Yvan Attal au Théâtre Antoine à Paris, pour la pièce "Vidéo Club". L’histoire d’un couple qui découvre qu’il est observé, et que les petits secrets de l’un et de l’autre vont finir par être révélés.

Avant d’enregistrer l’interview, nous avons installé sur la scène du Théâtre Antoine, à Paris, une petite caméra "espionne". Un clin d’œil au thème de la pièce Vidéo Club. Ecrite par Sébastien Thiéry, mise en scène par Jean-Louis Benoît, c'est une sorte de huis clos dans une cuisine. Jean-Marc (Yvan Attal) et sa femme Justine (Noémie Lvovsky) sont mariés depuis 25 ans. Leur fils unique a déjà quitté la maison. Un jour, ils reçoivent un mail mystérieux les invitant à cliquer sur un lien. Lui est méfiant mais la curiosité l'emporte. Ils cliquent et découvrent qu'ils sont filmés en direct dans leur belle cuisine. "Quelqu’un a caché une mystérieuse caméra sur les étagères, et apparemment nous filme depuis un long moment", raconte l’acteur Yvan Attal. "Chaque mail qui arrive avec ce lien fait apparaître une vidéo, qui les compromet chacun à leur tour."

Petits mensonges entre époux

Ces images vont révéler ces petits arrangements avec la vérité qui sont le lot de tous les couples, ou presque. "Au fur et à mesure, raconte Yvan Attal, ils découvrent qui est l'autre (...) Les deux sont obligés de faire gober à l'autre ce qu'il vient de voir (...) C'est très drôle parce qu'ils déploient des montagnes de mauvaise foi, mais en même temps ça finit par ébranler ce couple, qui se demande en fin de compte pourquoi il reste encore ensemble", poursuit Yvan Attal. Faut-il être transparent à 100%? Tout se dire, au risque de blesser son ou sa partenaire? C'est la grande question de la pièce qui s'interroge aussi sur l'addiction aux écrans et aux images. Au lieu d'appeler la police, ce qui serait une réaction normale, le couple ne peut s'empêcher de cliquer et de cliquer encore. Le comédien rappelle que dans la vraie vie, il est interdit de filmer des gens à leur insu. "On a le droit de filmer à condition d'avertir les gens", explique-t-il.

Demande en mariage

Avec sa partenaire, à la fois mordante et touchante, Yvan Attal a très vite trouvé le bon tempo. "On est un vieux couple (...) On est complices", dit-il en rappelant que Noémie Lvovsky et lui se connaissent depuis longtemps. Elle jouait dans son premier film, Ma femme est une actrice sorti en 2001. L’une des répliques de la pièce dit que le mensonge est la fondation du couple. Qu'en pense-t-il ? "Je crois que je ne suis pas loin d’être d’accord avec ça. Croyez-moi, j’en sais quelque chose, ça fait quand même 32 ans que je vis en couple", assure Yvan Attal. Il ne s'agit pas de mentir vraiment mais de garder pour soi certaines choses et d'admettre que l'autre ait aussi sa part de mystère". Yvan Attal a rencontré Charlotte Gainsbourg en 1991 sur le tournage du film Aux yeux du monde d'Eric Rochant. La jeune femme venait de perdre son père, Serge Gainsbourg. Ensemble, ils ont eu trois enfants: Ben, Alice et la petite dernière, Joe, née en 2011. Charlotte, qui vient d'ouvrir au public la maison de son père aurait récemment mis un genou à terre pour demander son amoureux en mariage. Quand on lui demande confirmation, il acquiesce mais fait mine de ne pas savoir où en est le projet : "Vous l’aurez compris, je vais rester discret sur ma vie privée", dit-il dans un grand sourire. 

Programmée jusqu'au 4 novembre, la pièce Vidéo Club marche très bien. Le public rit de bon coeur. "C'est le bonheur total" avoue Yvan Attal qui rêvait de se frotter à la comédie après avoir joué deux pièces plus dramatiques: Race de David Mamet en 2012 et Le fils de Florian Zeller. Vidéo Club modernise le vaudeville et réserve de belles surprises comme l'intrusion de l'énigmatique gorille de l'affiche. Yvan Attal nous annonce qu'il reviendra ensuite au cinéma. Son prochain long-métrage en tant que réalisateur, un thriller, sortira en janvier 2024. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.