Cet article date de plus de quatre ans.

Miss Knife chante Olivier Py, l'art du transformisme

Travesti, drag Queen, femme outrageusement maquillée, mi-ange, mi-démon, Olivier Py est, pour sa part, totalement "Miss Knife". Une ambiance de cabaret d'où s'échappent des mélodies au parfum de volutes, des chansons réalistes qui narrent la vie des filles de joie. Une mise à nu que le metteur en scène de talent assume avec pudeur. théâtre de l'Athénée à Paris, jusqu'au 27 octobre 2012.
Article rédigé par
Odile Morain - franceinfo
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : < 1 min.
Olivier Py chante Miss Knife
 (France3/Culturebox)

"C’est parce que je suis en phase avec moi-même depuis mon plus jeune âge que j’ai pu me travestir. Quand vous avez perdu beaucoup de plumes dans vos combats, il vous reste une solution : mettre ces plumes sur vos fesses ! Toute cette souffrance d’être un homme, j’ai voulu en faire quelque chose", explique avec humour Olivier Py.  

"Miss Knife" un spectacle de, et, avec Olivier Py. Olivier Py est accompagné par Julien Jolly (batterie), Sébastien Maire (contrebasse), Olivier Bernard (flute, clarinette et saxophones), et Stéphane Leach (piano)
Au théâtre de l'Athénée jusqu'au 27 octobre 2012

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.