La grève des artistes se poursuit à l'Opéra de Toulon

Les artistes du choeur et de l'orchestre de l'Opéra de Toulon ont reconduit dimanche soir leur grève, un mouvement qui a entraîné dimanche soir l'annulation de la première de "Roméo et Juliette" et rend incertaine la représentation de mardi.

L\'Opéra de Toulon
L'Opéra de Toulon (PHOTOPQR/NICE MATIN)
"La grève est maintenue, il n'y a toujours pas de négociation avec la direction", a déclaré lundi à l'AFP Antonia Coste Ferral, l'une des représentantes du personnel.

La première de "Roméo et Juliette", prévue dimanche soir, avait été annulée en raison de cette grève.

"Respectueux de notre public, nous tenons à l'informer que nous ne savons pas si la représentation du mardi 6 juin à 20H00  aura lieu", a annoncé la direction dans un communiqué lundi.

Le mouvement, soutenu par la CGT, le SNAPAC CFDT et le SGAAS FO, demande "l'application de la convention collective des entreprises artistiques et culturelles, et donc le respect des minima salariaux correspondant". 

Selon les syndicats, les artistes de choeur et les musiciens sont payés de 15 à 20% en dessous des salaires conventionnels. La direction explique n'avoir pas la même interprétation des textes applicables.