Les marionnettes Des Grandes Personnes préparent le défilé de la biennale interculturelle de la Seine-Saint-Denis

Les géants de la compagnie d'Aubervilliers participeront à la première édition de la biennale. De nouveaux personnages, à l'image des habitants de ce département cosmopolite, défileront les 30 juin, 1er et 2 juillet prochains.
Article rédigé par Anne Elizabeth Philibert
France Télévisions - Rédaction Culture
Publié
Temps de lecture : 2 min
Les marionnettes "Les Grandes Personnes" (France 3)

Du haut de leurs 4 mètres, les marionnettes géantes, faites d'aluminium, de papier mâché et de fils d'acier, sont presque prêtes à entrer en scène. Il ne reste plus qu'à assembler bras ou jambes et à enfiler les costumes. Des vêtements réalisés sur mesure et créés spécialement pour la biennale interculturelle de la Seine-Saint-Denis. Il faut des mètres de tissus pour confectionner leurs habits. "Il n'y a pas de M, de L ou de XXL pour les marionnettes, c'est moins standard, il faut au moins 6 mètres de tissus pour faire une chemise" explique Chloé Bucas, costumière.

Ces géants sont conçus et animés par le collectif Les Grandes Personnes, installé à Aubervilliers. Yohann donne vie à Anouk, une boxeuse inspirée par la championne du monde Sarah Ourahmoune, licenciée dans la même ville. Chaque marionnette pèse entre 20 et 30 kilos. Pas si simple de la mettre en mouvement et de la faire danser. "C'est les impulsions du corps qui vont faire bouger la marionnette, parce que toutes les parties sont différenciées et raccrochées par des élastiques, donc il y a une souplesse" explique-t-il.

Les marionnettes les grandes personnes
Les marionnettes les grandes personnes Les marionnettes les grandes personnes (France 3)

Raconter des histoires dans l'espace public 

Les marionnettes des Grandes Personnes paradent en France et à l'étranger depuis presque 25 ans. Elles sont nées de l'envie de ce collectif d'artistes de croiser art plastique et spectacle mais aussi de raconter des histoires dans l'espace public. Pour la biennale intercuturelle de la Seine-Saint-Denis, les personnages géants joueront avec les identités culturelles et danseront pendant les Grandes Parades du Tout-Monde (le samedi). De nouvelles marionnettes colorées et festives, dont l'histoire est ancrée dans le département d'île-de-France, ont vu le jour pour cette occasion. Car pour sa première édition, la biennale veut assumer et raconter cette identité : cosmopolite, multiculturelle et urbaine. "C'est un petit échantillon humain, avec des jeunes, des vieux, c'est ce qu'on appelle, nous, des héros du quotidien qu'on a voulu sublimer" raconte Pauline de Coulhac, directrice artistique des Grandes Personnes.

Avant les Grandes Parades du Tout-Monde du samedi 1er juillet, une sortie de 4 grandes personnes est prévue samedi 10 juin, de 16 h à 17 h au Parc des Lucioles, dans le cadre du Festival "Alors on danse" à Aubervilliers. L'occasion de mettre en jambe ces nouveaux personnages et de les faire découvrir au public.

Multitude, biennale interculturelle de la Seine-Saint-Denis. Du vendredi 30 juin au dimanche 2 juillet. Accès gratuit pour les parades pédestres. Retrouvez le détail du programme ici.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.