Cet article date de plus de huit ans.

Folklore : chaque 15 août depuis 41 ans, l’ami Fritz se remarie

L’ami Fritz est à l’Alsace ce que Tartarin est à Tarascon. Un personnage né de l’imagination d’un auteur et qui, au fil des années, a pris une telle place dans l’imaginaire collectif qu’il est devenu une réalité... historique. A tel point que tous les 15 août depuis 41 ans, l’Ami Fritz, très entouré, se re-marie…
Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le mariage de l'Ami Fritz est devenu une tradition
 (France 3 / Culturebox)
Reportage : Astrid  Servent, Régine Willhelm et Stéphanie Schories
L’Ami Fritz est le héros d’un roman d’Erckmann-Chatrian, deux auteurs alsaciens qui signent d’un seul nom. Fritz Kobus est, pourrait-on dire, un joyeux quadra. De ces quadras que l’on rencontrait au XIXe siècle, héritiers ou rentiers donc sans soucis d’argent, amoureux de bonne chère, de vie joyeuse et d’amis fidèles. Des amis que Fritz désespère, eux qui voudraient bien le voir marié. Car aucune des – nombreuses- tentatives n’a encore réussi. Jusqu’à ce que Fritz s’intéresse enfin à la jeune Sûzel, la fille du fermier des Kobus.
  (France 3 / Culturebox)

Dès sa sortie, le roman connait un vif succès. Avec l’Ami Fritz, c’est l’histoire insouciante d’un village alsacien à la fin du XIXe siècle que raconte Erckmann-Chatrian, avec des personnages que l’on qualifierait aujourd’hui de positifs, issus des différentes communautés qui se côtoyaient sans heurs dans ces villages : les fermiers, les Juifs, les religieux catholiques ou protestants, le notables comme les plus humbles…

  (France 3 / Culturebox)

 

 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Théâtre de rue

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.