Molières 2023 : "Oublie-moi" sacré meilleur spectacle du théâtre privé, le prix du théâtre public pour le "Bourgeois gentilhomme" de la Comédie-Française

La 34e cérémonie des Molières a également vu deux prix remis à la nouvelle version de la comédie musicale "Starmania". La soirée a aussi été marqué par la réaction de la ministre de la Culture, Rima Abdul Malak, interpellée par deux artistes sur scène.
Article rédigé par Yemcel Sadou
France Télévisions - Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 7 min
Les metteurs en scène du "Bourgeois gentilhomme", Christian Hecq et Valérie Lesort, sur la scène des Molières, à Paris, le 24 avril 2023. (EMMANUEL DUNAND / AFP)

Une "cérémonie trop parisienne" ? Alexis Michalik a commencé fort pour l'ouverture des 34es Molières, lundi 24 avril au Théâtre de Paris. Le maître de cérémonie a posé rapidement le cadre pour les vainqueurs des statuettes à l'effigie de Molière : remercier seulement une seule personne. "L'alcool vous attend à la sortie sous diverses formes si vous perdez ce soir", a-t-il précisé.

Marie Gillain et Alex Vizorek ont remis les premiers Molières pour les révélations féminines et masculines. "Un mot à ceux qui rentrent les mains vides ?", demande Alexis Michalik à Alex Vizorek. "Seum", répond ce dernier. Les deux vainqueurs sont Lison Pennec et Thomas Gendronneau tous deux comédiens dans Glenn, naissance d'un prodige d'Ivan Calbérac.

Humour avec Amanda Lear et émotion pour Pierre Richard

Pour remettre les prix du meilleur comédien dans un spectacle privé et public, Amanda Lear a fait honneur aux quatre nommés du théâtre privé avec qui elle a joué et qu'elle connait bien. "Ils me doivent tout", a-t-elle lancé avec humour. C'est finalement Thierry Lopez qui a été sacré meilleur comédien dans un spectacle privé pour Oublie-moi. Il a partagé son prix avec sa partenaire Marie-Julie Baup et rendu hommage aux lycéens des classes théâtre dont il est issu : "On rêvait de grandes choses, maintenant, on est moins jeune, mais ça vaut encore le coup de rêver."

Sous les cris et les ovations, Christian Hecq a reçule Molière du meilleur comédien dans un spectacle public pour son interprétation de monsieur Jourdain dans Le Bourgeois gentilhomme, dont il cosigne la mise en scène. C'est le troisième Molière pour le comédien qu'il a partagé avec ses partenaires de spectacle et les autres nommés, dont deux sont de la Comédie-Française. Il a aussi salué les "pépites" qui, absentes de la cérémonie, ont néanmoins marqué le monde du théâtre cette année.

Côté humour, Laura Felpin est récompensée pour son spectacle Ça passe avec Cédric Salaun et une mise en scène de Nicolas Vital. "Merci de venir me voir parce que même moi j'y serais pas allée !", a lancé l'humoriste émue. Elle a remercié Florence Foresti nommée pour Boys Boys Boys, de lui avoir donné envie de faire ce métier : "Ce Molière il est un peu à nous !"

L'arrivée nonchalante de la légende du comique des années 70 Pierre Richard a constitué l'un des moments mémorables de la cérémonie. Venu attribuer le Molière du seul(e) en scène à Sylvie Testud pour Tout le monde savait d'Elodie Wallace, il a été ovationné pendant plus deux minutes. "Ça fait 50 ans de métier et je suis toujours mal à l'aise sur un plateau de théâtre", a raconté timidement le comédien. Sylvie Testud a rendu hommage à son monologue poignant inspiré de Valérie Bacot, symbole des violences conjugales.

"On était mort de trouille"

Deux spectacles se sont distingués pour cette édition des Molières. Pour le théâtre public, Le Bourgeois gentilhomme de Molière, mis en scène par Christian Hecq et Valérie Lesort à la Comédie-Française, repart avec trois statuettes. D'abord celle du spectacle de théâtre public, mais aussi celles de la mise en scène et du meilleur comédien dans un spectacle de théâtre public pour Christian Hecq. "On était mort de trouille : monter un Molière dans la maison de Molière", s'est exclamé Christian Hecq.

Sara Giraudeau a été récompensée du Molière de la comédienne dans un spectacle de théâtre public dans Le Syndrome de l'oiseau de Pierre Tré-Hardy. "C'est certainement l'un des plus beaux rôles de ma vie", a-t-elle déclaré la voix tremblante. "Je pense à un oiseau si important dans ma vie : ma maman". Sa mère, présente dans la salle les larmes aux yeux, n'est autre que la comédienne Anny Duperey.

Côte théâtre privé, c'est l'émouvante pièce créée au Festival "off" d'Avignon en 2022, Oublie-moi de Matthew Saeger, qui a été décorée de quatre Molières, dont celui du spectacle de théâtre privé et de la mise en scène dans un spectacle de théâtre privé. Thierry Lopez a été sacré du Molière du comédien dans un spectacle de théâtre privé et Marie-Julie Baup meilleure comédienne dans la même catégorie.

Discours poignant de Kamel Isker, meilleur comédien dans un second rôle

Kamel Isker a livré un discours mémorable après avoir été récompensé du Molière du meilleur comédien dans un second rôle dans Les Poupées persanes. L'ancien ouvreur aux Folies bergères a rappelé le rôle symbolique de "la servante, cette lumière qui ne doit pas s'éteindre" lorsque le théâtre est déserté. "Parce que l'âme du théâtre ne doit pas s'éteindre : merci à ceux qui ont éclairé mon chemin", a prononcé le comédien très ému sur scène.

Il a rappelé la "liberté inouïe" de pouvoir "élever nos voix et lever le voile sur nos conditions humaines". "Je dédie ce Molière aux bienveillants et aux éclairants", a terminé Kamel Isker sous un tonnerre d'applaudissements.

Hommage émouvant à Peter Brook

Alexis Michalik a rendu hommage à ceux "qui avaient une bonne excuse pour ne pas venir aux Molières", les disparus. Les photos de Peter Brook, Marcel Amont, Mylène Demongeot, Marion Game, Danièle Graule, Henri Garcin, Claude Giraud, Roger Louret, Philippe Tesson, Jean-Louis Trintignant et Charlotte Valandrey ont notamment défilé.

Irina Brook, la fille du monument du théâtre et théoricien de "l'espace vide" Peter Brook, disparu en juillet 2022, a remis le Molière de la mise en scène dans un spectacle de théâtre public. Elle a rappelé la difficulté de raconter une vie en une minute, surtout lorsqu'il s'agit "d'un dieu du théâtre, mon père". Elle a évoqué la vision du théâtre de Brook qui a ressuscité les Bouffes du Nord. Adepte des petites phrases bien plus profondes qu'elles en ont l'air, "So what, who cares ?" (alors quoi, qui s'en soucie ?), Peter Brook a révolutionné le théâtre, surtout avec un mot "wow."

Irina Brook a rappelé la "fascination sur le mystère de l'être humain"de son père, qui faisait tout pour "sonder l'âme humaine". Elle a rappelé l'essence de son théâtre et de sa vie : "rassembler les êtres à travers le théâtre""The rest is silence" (le reste est silence), a-t-elle conclu.

La soirée a été marquée par un fait notable et rare : la réaction de la ministre de la Culture, Rima Abdul Malak, en plein milieu de la cérémonie, après avoir été interpellée par deux artistes sur scène concernant la réforme des retraites.

Lauréats de la 34e cérémonie des Molières : 

Molière du spectacle de théâtre public 
Le Bourgeois gentilhomme de Molière (mise en scène par Christian Hecq et Valérie Lesort, Comédie-Française)

Molière du spectacle de théâtre privé
Oublie-moi de Matthew Saeger (mise en scène Marie-Julie Baup et Thierry Lopez)

Molière de la mise en scène dans un spectacle de théâtre public
Christian Hecq et Valérie Lesort pour Le Bourgeois gentilhomme

Molière de la mise en scène dans un spectacle de théâtre privé 
Marie-Julie Baup et Thierry Lopez pour Oublie-moi

Molière du comédien dans un spectacle de théâtre public
Christian Hecq dans Le Bourgeois gentilhomme

Molière du comédien dans un spectacle de théâtre privé
Thierry Lopez dans Oublie-moi

Molière de la comédienne dans un spectacle de théâtre public
Sara Giraudeau dans Le Syndrome de l'oiseau de Pierre Tré-Hardy (mise en scène Sara Giraudeau et Renaud Meyer)

Molière de la comédienne dans un spectacle de théâtre privé
Marie-Julie Baup dans Oublie-moi

Molière de l'auteur/autrice francophone vivant(e) 
Aïda Asgharzadeh pour Les Poupées persanes

Molière de la création visuelle et sonore 
Starmania de Michel Berger et Luc Plamondon, mise en scène Thomas Jolly

Molière du spectacle musical
Starmania

Molière de l'humour
Laura Felpin dans Ça passe de Laura Felpin et Cédric Salaun (mise en scène Nicolas Vital)

Molière de la comédie
Une idée géniale de Sébastien Castro (mise en scène Agnès Boury et José Paul)

Molière du seul(e) en scène

Tout le monde savait avec Sylvie Testud, d'Elodie Wallace (d'après Valérie Bacot et Clémence de Blasi, mise en scène Anne Bouvier).

Molière du comédien dans un second rôle
Kamel Isker dans Les Poupées persanes

Molière de la comédienne dans un second rôle
Agnès Boury dans Une idée géniale de Sébastien Castro (mise en scène Agnès Boury et José Paul)

Molière de la révélation féminine
Lison Pennec dans Glenn, naissance d'un prodige d'Ivan Calbérac (mise en scène Ivan Calbérac)

Molière de la révélation masculine 
Thomas Gendronneau dans Glenn, naissance d'un prodige d'Ivan Calbérac (mise en scène Ivan Calbérac)

Molière du jeune public
La Reine des neiges, l'histoire oubliée de Johanna Boyé et Élisabeth Ventura (mise en scène Johanna Boyé, Comédie-Française)

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.