Joséphine Baker, un symbole du multiculturalisme

C'est le quarantième anniversaire de la disparition de celle qui fut surtout connue comme artiste de music-hall. Une équipe de France 3 s'est penchée sur la deuxième partie de sa vie.

FRANCE 3

De l'américaine Joséphine Baker, on retient surtout la ceinture de banane. L'artiste de music-hall avait également une seconde vie très riche, elle aussi, en Dordogne au château des Milandes. Un des châteaux les plus visités de la région et là où a vécu l'artiste. On vient y voir son intérieur fantasque, mais aussi la demeure familiale. Là où Joséphine Baker vivait avec ses douze enfants adoptés.

Donner l'exemple 

En 1974, quand elle épouse son quatrième mari, Joséphine Baker a un projet incroyable. Celle d'une famille arc-en-ciel avec des enfants de toutes les origines qu'elle a recueilli lors de ses différentes tournées . "J'ai eu cette idée parce que j'ai vu tellement d'incompréhension entre les êtres humains soi-disant adultes. J'étais sûre qu'avec de tout-petits enfants innocents, ils pourraient donner l'exemple absolu de la fraternité", avait confié l'artiste en 1961.

(FRANCE 3)