Des clowns à l'hôpital auprès des enfants malades #IlsOntLaSolution

Publié
Article rédigé par
France Télévisions

Depuis 30 ans, des clowns professionnels de l'association "Le Rire médecin" se déplacent dans les hôpitaux, plusieurs fois par semaine, au chevet des enfants malades. Ces comédiens facilitent les soins en changeant les idées des jeunes patients.

Jouer auprès des enfants hospitalisés dans les services pédiatriques ne s'improvise pas ! Tous les clowns sont clowns professionnels et suivent assidûment les règles du jeu à l'hôpital. Comme Kasserole et Flabert  qui n'interviennent pas spontanément auprès des enfants, mais dans le respect d'un protocole et des règles d'hygiène. Ils sont aussi liés par le secret médical.

ça c'est les feuilles de transmission. On a chaque avec son âge, sa pathologie, dans quel état ils sont, physiquement et psychologiquement. On a un ordre à respecter.

Doriane Moretus

Alias Kasserole

Le rire médecin existe depuis 30 ans

L'association le rire médecin intervient dans 55 services pédiatriques. Au total, 107 clowns offrent des rires et des sourires aux enfants.  83000 enfants sont visités par an. Ici, à l'hôpital Robert Debré, les malades sont pour la plupart immunodéprimés comme Aline. Cette petite fille, âgée de quatre ans, laisse entrer le duo de clowns dans son univers. Au programme : sketches, plaisanteries, tours de magie, écoute bienveillante. Si les enfants participent et rient. C'est gagné.

Être clown à l'hôpital, c'est se prendre des râteaux, cela ne marche pas toujours.

Doriane Moretus

Alias Kasserole

Des bienfaits thérapeutiques reconnus

Le duo de clown agit comme un sas de décompression dans le cadre médical. Une bouffée d'oxygène pour les petits malades, leurs parents, mais, aussi le personnel soignant. Grâce à leur joie et leur bonne humeur, les clowns hospitaliers permettent également à l'entourage familial de porter un autre regard sur la maladie et aux soignants de se ressourcer.

Le rire est libérateur. La présence des clowns réduit l'anxiété et le stress des enfants hospitalisés. Les médecins réclament d'ailleurs leur présence, car les bienfaits thérapeutiques de l'action des clowns en pédiatrie sont reconnus et font l'objet de recherches scientifiques 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.