Cet article date de plus de sept ans.

Un festival de tango en montagne dans le décor de la Haute-Maurienne

Le col du Mont-Cenis, à 2081 mètres d'altitude accueille un festival de tango en plein air. Tango argentin puisque cet événement évoque un lien très fort qui unit Lanslebourg et l'Amérique latine. Au XIXe siècle de nombreux habitants de la région sont en effet partis trouver du travail en Uruguay et en Argentine. Ce dixième festival se tient jusqu'au 28 août 2015.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un aperçu de l'affiche du festival
 (DR)
Reportage : P. Alleau / F. Liégard / F. Hubaud
Il faut le reconnaître. Ces danseurs de tango argentin paraissent pour le moins incongrus dans ce décor montagnard, à 2081 mètres d'altitude très exactement. Certes, ils évoluent sur un magnifique parquet et maîtrisent parfaitement leur tempo, mais on les imaginerait davantage dans la chaleur, près du Rio de la Plata. Pour la 10e fois pourtant, c'est ici, à Lanslebourg-Mont-Cenis qu'ils se sont donné rendez-vous. Là, du 22 au 28 août ils vont passer une partie des vacances autour de leur commune passion : le tango argentin. Il y a les spécialistes, ceux qui font briller d'envie le regard des moins affirmés, et puis il y a les autres justement. A ceux-là sont proposés des cours pour débuter ou pour affiner la pratique. Cela se passe en intérieur dans plusieurs salles dévolues aux répétitions.

L'affiche du festival de tango de Mont-Cenis
 (DR)

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Danse

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.