Danse : le flamenco fait son show à Paris

Le flamenco est né en Andalousie (Espagne) à la fin du XVIIIe siècle et a su résister au temps. Le flamenco se réinvente à l'occasion de la quatrième Biennale qui s'ouvre dimanche 26 janvier au théâtre de Chaillot à Paris.

FRANCE 3

Des danseuses de tous les âges viennent chaque semaine dans un centre de danse du Marais à Paris. Un jour elles ont découvert le flamenco et ne l'ont plus quitté. "Dans le flamenco, je trouve à la fois la force, la tristesse et la fragilité", explique une danseuse.

"C'est aussi complexe techniquement que le classique"

C'est un art très vivant avec une gestuelle extrêmement codée. "Avec une allure simple, c'est aussi complexe techniquement que le classique. Mais on peut le danser un petit peu et chaque année améliorer ses connaissances. C'est un plaisir inouï à la portée de tout le monde", explique Patricio Martin, professeur de flamenco. De la classe à la scène, il n'y a qu'un pas en ce début 2020. Dimanche 26 janvier, au programme du théâtre national de Chaillot à Paris, il n'y aura que du flamenco. Danseurs, chanteurs, musiciens, Espagnols ou Français seront au rendez-vous pour offrir un magnifique spectacle.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le flamenco est né en Andalousie (Espagne) à la fin du XVIIIe siècle et a su résister au temps. Le flamenco se réinvente à l\'occasion de la quatrième Biennale qui s\'ouvre dimanche 26 janvier au théâtre de Chaillot à Paris.
Le flamenco est né en Andalousie (Espagne) à la fin du XVIIIe siècle et a su résister au temps. Le flamenco se réinvente à l'occasion de la quatrième Biennale qui s'ouvre dimanche 26 janvier au théâtre de Chaillot à Paris. (FRANCE 3)