"C'est la danse qui m'a sauvée" : à Cannes, les danseurs du ballet de l'Opéra national d'Ukraine s'apprêtent à danser en solidarité avec leur pays en guerre

Les danseurs ukrainiens interpréteront "Don Quichotte" sur la scène du Palais des Festivals jeudi 27 juillet 2023 pour aider leur pays en conflit depuis près de 18 mois.
Article rédigé par Odile Morain
France Télévisions - Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min
Les danseurs du ballet national d'Ukraine répètent "Don Quichotte" sur la scène de l'auditorium du palais des festivals de Cannes (France 3 PACA)

Danser pour ne pas oublier et continuer de garder l'espoir. Sur la scène de l'auditorium du Palais des Festivals de Cannes, les danseurs du ballet national d'Ukraine répètent sans relâche leurs pas de danse.

Jeudi 27 juillet 2023, ils interpréteront Don Quichotte du chorégraphe Marius Petipa. Une représentation caritative en solidarité avec leur pays en guerre depuis février 2022.

Les fonds collectés bénéficieront à deux associations, l'une finance la reconstruction du pays, l'autre soutient psychologiquement les mères traumatisées.

Répétition Ballet national d'Ukraine à Cannes -
Répétition Ballet national d'Ukraine à Cannes Répétition Ballet national d'Ukraine à Cannes - (France 3 Côte d'Azur / V. Varin / E. Jacquet / L. Piacentile)

Don Quichotte : un symbole fort

Le peuple ukrainien se bat contre l'envahisseur russe depuis le 24 février 2022. Si l'élan de générosité a été important au début du conflit, aujourd'hui la solidarité tend à s'étioler et l’aide financière s'amenuise. "Les gens sont passés à autre chose, on est 'habitué' à la guerre et récolter des fonds est devenu beaucoup plus dur", constate Nataliya Dubosq, présidente de l'association Agir et Soutenir l'Ukraine.

Tous les bénéfices des représentations seront reversés au programme Reconstruire l’Ukraine de la plateforme United24 et à la fondation MASHA pour aider les enfants touchés par la guerre.

Pour les danseurs de la troupe ukrainienne, jouer Don Quichotte c'est aussi s'emparer d'un symbole joyeux et optimiste. "La caractéristique du peuple ukrainien c'est de trouver du bon dans chaque situation et le ballet Don Quichotte représente ce caractère génétique. Nous avons choisi cette histoire qui parle de personnes ayant la force intérieure de changer le négatif en positif, de devenir plus fort. Ça n'est pas anodin, c'est notre espoir", confirme Natalia Matsak, danseuse étoile de l'opéra national d'Ukraine.

La danse en résistance

Pour de nombreux interprètes du ballet national d'Ukraine, la passion de la danse a brusquement été secouée par les atrocités de la guerre. C'est le cas d'Olga Kifyak qui a perdu son père et son grand frère."C'est la danse qui m'a sauvée, qui me permet de résister. Grâce à elle, j'ai pu gérer mes angoisses, affronter les malheurs engendrés par la guerre", raconte la danseuse étoile.

Chacun d'entre eux est touché par le conflit. "Chaque mois, j'envoie de l'argent à un ami qui était mon camarade de classe à l'école de ballet et qui maintenant combat sur le front, il était près de Bakhmout, il est maintenant à l'hôpital à Kiev et il a besoin d'aide", explique Stanislav Olshansky, danseur étoile de l'opéra national d'Ukraine et du Miami City Ballet.

"Don Quichotte" au Palais des festivals de Cannes, à 20h30 jeudi 27 juillet 2023.

Tarifs solidaires de 40 à 100€ (tarifs réduits pour les jeunes de moins de 26 ans).

Il est aussi possible de faire un don sur le site de l'association "Chère Ukraine".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.