Spectacles d’animaux sauvages : vers la sortie de piste ?

Faut-il en finir avec les spectacles d’animaux sauvages ? Plusieurs municipalités dont Paris et Marseille (Bouches-du-Rhône) ont annoncé des mesures en ce sens.

France 2

Dans les cirques, les parcs aquatiques et les zoos, les animaux sauvages sont les stars. Mais le temps des spectacles d’animaux sauvages pourrait être compté. Selon un récent sondage, plus d’un Français sur deux serait favorable à leur interdiction. À la sortie d’un delphinarium, le public est partagé. "Je ne pense pas que les animaux souffrent, maintenant ce n’est pas leur habitat naturel", explique une femme. "Je ne suis pas contre car les enfants peuvent voir des animaux en vrai", indique un touriste.

"Ce ne sont pas les cirques qui sont dans notre viseur, c’est la souffrance animale"

Les interrogations sont les mêmes sous un chapiteau en région parisienne. Certaines villes ont déjà renoncé aux spectacles avec les animaux sauvages. Marseille (Bouches-du-Rhône) est la dernière en date à l’avoir interdit. "On n'accepte pas en 2020, qu’il y ait des animaux qui souffrent à Marseille. Ce ne sont pas les cirques qui sont dans notre viseur, c’est la souffrance animale", confie Benoît Payan, premier adjoint à la mairie de Marseille.

Le JT
Les autres sujets du JT
Faut-il en finir avec les spectacles d’animaux sauvages ? Plusieurs municipalités dont Paris et Marseille (Bouches-du-Rhône) ont annoncé des mesures en ce sens.
Faut-il en finir avec les spectacles d’animaux sauvages ? Plusieurs municipalités dont Paris et Marseille (Bouches-du-Rhône) ont annoncé des mesures en ce sens. (France 2)