Cet article date de plus de cinq ans.

À 21 ans, il ouvre un cabaret en pleine campagne

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 7 min.
À 21 ans, il ouvre un cabaret en pleine campagne
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Une équipe de France 2 a rencontré ce jeune homme, ancien Mr Loyal du cirque Pinder. Pour sa première représentation, son cabaret affichait complet.

Le lieu ressemble à un grand cabaret parisien. Il y a les filles, les plumes, les strass et le dîner spectacle est à 115 euros par personne. Le propriétaire de ce cabaret situé en pleine campagne, c'est Leo, un jeune homme de 21 ans. Ancien Mr Loyal du cirque Pinder, le jeune homme rêvait d'ouvrir un cabaret.

Une organisation familiale

Dans la commune de Lonrai (Orne), en Normandie, c'est dans une petite salle communale que répètent les artistes du cabaret. Trois jours avant le spectacle, c'est encore l'heure des répétitions. Il faut monter la scène et tous les décors. Dans cette aventure, Léo a embarqué une petite équipe de bénévoles, sa grand-mère Françoise, 86 ans, son cousin Philippe, son frère Stéphane, menuisier qui joue les électriciens pour l'occasion. Le cabaret de Léo, c'est une affaire de famille. Le jeune homme a mis toutes ses économies -25 000 euros, alors pas question pour ses proches de le lâcher maintenant. À 21 ans, Léo gère tout, la la lumière, les plumes. Dans ce spectacle, seuls les danseurs sont professionnels. "Je suis fan du Moulin-Rouge, de tous les cabarets. Je me dis que les gens n'ont pas forcément la chance d'aller à Paris voir ces spectacles. Je me dis qu'il faut apporter ces spectacles en province pour que les gens puissent retrouver les spectacles qu'ils n'ont pas la chance de voir", explique le jeune homme. Et à voir, son show très maîtrisé, on se dit que le pari est réussi.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.