"Ça me gêne" : l'humoriste Blanche Gardin a refusé 200 000 euros pour participer à la prochaine saison de "LOL : qui rit sort !"

Dans un long message publié sur Facebook, la comédienne justifie son refus de participer à l'émission de téléréalité d'Amazon Prime malgré la "somme affolante" proposée par la plateforme.
Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
La comédienne Blanche Gardin au Festival de Cannes, le 16 juillet 2021. (CHRISTOPHE SIMON / AFP)

Blanche Gardin se paie Jeff Bezos. Dans un message publié jeudi 20 avril sur Facebook, la comédienne explique pourquoi elle a refusé la somme de 200 000 euros pour participer à la nouvelle saison de l'émission "LOL : qui rit sort" diffusée sur Amazon Prime, la plateforme de streaming de l'entreprise fondée par le milliardaire. "J'ai bien compris qu'il ne s'agissait que d'une seule journée de tournage, seulement voilà, ce jour-là, j'ai dentiste. Et, en tant que troisième fortune mondiale, vous le savez, il faut de bonnes dents bien longues pour réussir dans ce monde", écrit-elle.

"Il se trouve aussi, poursuit-elle, que je serais gênée aux entournures (pour ne pas dire que ça me ferait carrément mal au cul) d'être payée 200 000 euros pour une journée de travail même si je perds à votre jeu, quand l'association caritative de mon choix remporterait, elle, 50 000 euros, c'est-à-dire 4 fois moins, et encore, seulement si je gagne. Oui, ça me gêne de toucher, pour 8 heures de travail, cette somme affolante."

Et l'actrice d'étriller l'entreprise, "qui ne paye pas ses impôts en France", "qui émet 55,8 millions de tonnes de gaz à effet de serre par an", "qui utilise la main-d'œuvre des camps de concentration ouïghours", "qui détruit les emplois du petit commerce et toute la vie sociale qui va avec", et qui créé des emplois "éreintants", "en en détruisant d'autres".

L'humoriste termine sa diatribe en expliquant qu'elle préfère se consacrer à des films destinés à une diffusion dans les salles obscures.

"Je n'ai pas envie que dans dix ans plus personne n'aille au cinéma et qu'on soit tous en train de mater des séries sur le canap' en se faisant livrer des burgers par des sans-papiers qui pédalent sous la pluie."

Blanche Gardin, comédienne

sur Facebook

Elle conclut son message en assurant qu'elle est disposée à réétudier la proposition si toutefois Jeff Bezos, en lisant son message, "tombe des nues ou de l'espace" et se prenne d'envie de "repenser entièrement [son] entreprise".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.