Cet article date de plus de deux ans.

Tournage d'une série chinoise romantique dans les Pyrénées

Une équipe de tournage de la chaîne privée chinoise Mango TV est en plein tournage à la Pierre Saint-Martin. Deux grandes vedettes sont les têtes d'affiche d'une série romantique, "Le crocodile et le pluvian", dont un grand nombre d'épisodes sont réalisés en Nouvelle-Aquitaine, et notamment à Bordeaux. 110 personnes sont mobilisées pendant deux mois pour un investissement de 3 millions d'Euros.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
L'équipe de tournage de la série chinoise "Le crocodile et le pluvian"
 (France 3 Culturebox Capture d'écran)
L'exotisme. C'est ce que les scénaristes de la saison actuellement en tournage de la série chinoise "Le crocodile et le pluvian" sont venus chercher en France et particulièrement en Nouvelle-Aquitaine. Ils viennent de tourner quatre jours dans la station de ski, désertée à cette époque, de la Pierre-Saint-Martin, dans les Pyrénées. Les 110 membres de cette équipe composée de Chinois et de Français ont en fait un planning de deux mois en France.

Reportage : France 3 Aquitaine N. Ransom / B. Bracot / A. Girardi

"Plus belle la Chine"

La série est une bluette, sorte de "Plus belle la Chine", qui met en scène un groupe d'étudiants, personnages récurrents, venus passer une année sur le campus de l'Université de Bordeaux. Passionnés de montagne et romantiques comme on sait l'être dans les séries asiatiques, ils partent à la conquête d'une fleur improbable qui ne pousse qu'à haute altitude dans les sites escarpés. 
Zhang Tian Ai, la vedette féminine de la série
 (France 3 Culturebox Capture d'écran)

Retombées économiques

Le choix de la chaîne chinoise Mango TV de tourner 20 des 50 épisodes de la saison de "The crocodile and the toothpick bird" en Nouvelle-Aquitaine rapporte à la région 3 millions d'euros en dépenses diverses. Sans compter les retombées futures, les touristes chinois adorant retrouver à l'étranger les décors des films et des séries qu'ils suivent par millions, voire, par milliard ! 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.