La série "Grey's Anatomy" va explorer la pandémie du coronavirus dans sa prochaine saison

Dans sa 17e saison, la série médicale "Grey's Anatomy" va traiter du Covid-19. L'opportunité de voir comment la crise sanitaire a affecté ceux qui étaient en première ligne. 

Dans sa 17e saison, la série médicale Grey\'s Anatomy va explorer la crise du coronavirus. 
Dans sa 17e saison, la série médicale Grey's Anatomy va explorer la crise du coronavirus.  (RAYMOND LIU / ABC)

Les médecins du Grey Sloan Memorial ne sont pas prêts de se reposer. Lors d'une conférence "Quaranstreaming : Comfort TV That Keeps Us Going" organisée par la "Television Academy" et diffusée sur le site Emmys.com, la productrice exécutive de la série Grey's AnatomyKrista Vernoff a annoncé les plans pour la saison 17. Le programme médical va s'attaquer à la crise du coronarivus et comment elle a affecté le quotidien du personnel hospitalier. 

Date de diffusion inconnue

"Nous allons parler de cette pandémie, c'est certain, explique Krista Vernoff. Nous ne pouvons pas être une série médicale diffusée depuis des années et ne pas adresser l'histoire médicale de nos vies." Accompagnée des acteurs Chandra Wilson (Miranda Bailey) et Kevin McKidd (Owen Hunt), la productrice a affirmé que les scénaristes de Grey's Anatomy rencontrent actuellement des docteurs qui leur racontent leur quotidien en cette période de crise. 

"Chaque année, des docteurs viennent nous raconter leurs histoires, souvent celles les plus folles ou drôles. Cette année, c'est plus comme de la thérapie. [...] lls tremblent, essaient de ne pas pleurer, pâlissent et en parlent comme d'une guerre pour laquelle ils n'étaient pas entrainés.", a-t-elle ajouté comme le rapporte Entertainment Weekly. Si les scénaristes essaient de maintenir l'amour et l'humour que l'on connait à la série, Krista Vernoff estime qu'elle a "l'opportunité et la responsabilité" d'aborder ce sujet délicat. Le tournage de la saison 17, dont la diffusion était prévue à l'automne aux États-Unis, a été repoussé à cause de la pandémie.