Golden Globes côté séries télé : "The Crown" et "Le Jeu de la dame" triomphent

Les Golden Globes, c'est aussi la télévision : deux séries Netflix se distinguent cette année, "The Crown" et "Le Jeu de la dame" ("The Queen's Gambit")

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié
Temps de lecture : 3 min.
"The Crown", Saison 4 (© FR_tmdb)

Dans les catégories télévision, la série Netflix The Crown a été sacrée reine de la 78e cérémonie des Golden Globes avec quatre trophées, dont la meilleure série dramatique pour sa quatrième saison. De son côté, The Queen's Gambit (Le Jeu de la dame) a remporté deux prix dont celui de la meilleure mini-série ou téléfilm.

Quatre prix pour "The Crown"

Après avoir été très centrée sur la reine Elizabeth lors des trois premières saisons, ce quatrième chapitre de The Crown raconte la période de 1979 à 1990, l'une des plus fascinantes de l'histoire de la couronne britannique. Les oppositions politiques entre la reine Elizabeth II et la Première ministre Margaret Thatcher d'un côté, la déliquescence du couple formé par le prince Charles et Lady Diana de l'autre font le sel d'une saison prenante.

Les jeunes acteurs britanniques méconnus Emma Corrin (Diana) et Josh O'Connor (Charles) ont reçu respectivement dimanche le Golden Globe de la meilleure actrice et du meilleur acteur dans une série dramatique. La comédienne américaine Gillian Anderson a également été désignée meilleure actrice dans un second rôle pour son interprétation de l'ancienne Première ministre Margaret Thatcher.

Cette nouvelle saison, l'avant-dernière de la série, a suscité la controverse au Royaume-Uni, plusieurs observateurs lui reprochant d'avoir pris trop de liberté avec la réalité historique.

Emma Corrin remercie Lady Diana

De nombreux chroniqueurs royaux ont estimé que le créateur de The Crown, Peter Morgan, avait notamment présenté une image manichéenne du couple formé par Charles et Diana, avec le prince de Galles en égoïste infidèle, et Diana en jeune épouse fragile, délaissée et humiliée.

En recevant son prix, Emma Corrin a remercié Diana, décédée en 1997 dans un accident de la route à Paris. "Vous m'avez appris la compassion et l'empathie au-delà de ce que j'aurais pu imaginer. Au nom de tous ceux qui se souviennent d'elle avec affection et passion, merci."

The Crown l'a emporté dans toutes les catégories où elle était nommée, ayant bénéficié d'une double nomination pour la meilleure actrice dans une série dramatique (Olivia Colman en reine Elizabeth était aussi en lice) et meilleur second rôle féminin (Helena Bonham Carter, pour son incarnation de la princesse Margaret).

La série avait déjà glané deux Golden Globes pour sa première saison, dont celui de la meilleure série dramatique, et un autre pour la troisième.

"The Queen's Gambit", un incontournable du moment

Netflix est sorti largement vainqueur des catégories télévision en 2021 avec, outre The Crown, deux prix pour The Queen's Gambit (Le Jeu de la dame), désignée meilleure mini-série ou téléfilm. Anya Taylor-Joy remporte le prix de la meilleure actrice dans une mini-série ou un téléfilm pour le rôle qu'elle y joue.

Adaptée d’un roman de Walter Tevis, et sortie en toute discrétion le 23 octobre dernier, la mini-série n’a pas tardé à trouver son public et à s'imposer comme un incontournable du moment.

Beth Harmon (formidable Anya Taylor-Joy) n’a que huit ans quand elle apprend à jouer aux échecs avec le concierge de son orphelinat. Ce dernier voit très vite en elle un futur prodige. Devenue dépendante aux tranquillisants que l’institution donnait aux enfants, elle se sert des médicaments pour visualiser mentalement un échiquier et s’entraîner. En grandissant, elle intègre des tournois et se confronte au monde ultra-compétitif et masculin des échecs de haut niveau, tout en gérant ses addictions et en surmontant les drames qui vont marquer sa vie. Son but ultime : battre le numéro un mondial, le Russe Vasily Borgov.


Amazon, HBO, et la petite nouvelle Apple TV+ se sont partagés les restes du palmarès, avec un Golden Globe chacun pour respectivement Small Axe, Know This Much is True, et Ted Lasso. Mis à part Schitt's Creek, sacré Meilleure série musicale ou comédie, la télévision américaine traditionnelle a été totalement absente du palmarès.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.