Cet article date de plus de six ans.

"San Andreas" : en Californie, on joue à se faire peur

Le film catastrophe "San Andreas" sort ce mercredi dans les salles de cinéma. Il met en scène une Californie détruite par le Big One, ce fameux séisme attendu par tous les spécialistes dans les 30 prochaines années. Les Californiens font tout pour éviter une situation comparable au Népal il y a un mois, et ça commence dès le plus jeune âge.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min.
 (En attendant la catastrophe, les Américains et les touristes du monde entier peuvent visiter la faille de San Andreas, à pied ou en 4x4 © RF / Loïc Pialat)

Les Californiens vivent avec cette épée de Damoclès au-dessus de la tête. Pour de nombreux spécialistes, le Big One, ce tremblement de terre géant lié à la faille de San Andreas, se produira dans les trente prochaines années. Il pourrait être d'une puissance supérieure au séisme qui a ravagé le Népal le mois dernier.

San Andreas : en Californie, on joue à se faire peur - reportage Loïc Pialat
écouter

Des cours de survie dans les écoles

Alors en Californie, on se prépare dès le plus jeune âge à faire face à cette situation catastrophe. Dans cette école primaire du sud de Los Angeles par exemple, la classe du jour a été remplacée par un cours de survie dans la cour. A l'annonce du tremblement de terre, une vingtaine d'élèves de CM1 se jette au sol. "En cas de tremblement de terre, il faut se mettre au sol, se glisser sous une table par exemple et s'y accrocher,"  récite Nestor, maquillage de fracture ouverte sur l'avant-bras, qui a suivi à la lettre les consignes des secouristes.

Toutes les canalisations d'eau et de gaz seraient détruites

En 1994, le tremblement de terre de Northridge avait tué 72 personnes, fait 9.000 blessés et traumatisé toute une ville. Les exigeantes normes de construction antisismiques ne peuvent résoudre tous les problèmes. "On ne va pas voir de maisons s'écrouler sur les gens. On ne va pas voir d'immeubles s'effondrer dans les proportions observées récemment au Népal," explique Tood Leitz, chef secouriste de l'organisation MySafeLA. "En revanche, on a beaucoup plus d'infrastructures sous-terraines que là-bas, comme des canalisations d'eau ou de gaz et quand cette secousse prolongée va se produire, ces infrastructures là vont céder."

"Préparez de quoi vivre ou préparez-vous à mourir!"

Les secours estiment leur délai d'intervention à 72 heures en cas de séisme majeur. Il faudra donc tenir sans eux. A Los Angeles, chaque école dispose d'un container rempli de produits de première nécessité. Les parents, eux, peuvent s'équiper dans des boutiques spécialisées comme celle de Rich Gates. "Notre devise, c'est préparez de quoi vivre ou préparez vous à mourir. A vous de choisir." A bon entendeur.... 

Rich vend de la nourriture sous vide valable 25 ans, des lampes-dynamo et mêmes des cordes en forme de bracelets. Mais l'essentiel, c'est l'eau. Impossible de survivre plus de 3 jours sans. "Ce tonneau de 200 litres, c'est la solution la plus simple et la plus économique pour stocker de l'eau en grande quantité. Il faut prévoir environ 4 litres par jour et par personne ."

 (Plusieurs sites internet proposent des kits de survie avec tous les produits de première nécessité (capture d'écran))

Des visites guidées de la faille de San Andreas

A deux heures de route de la boutique de Rich, une jeep rouge se faufile dans un paysage désertique. "Nous sommes en plein sur la faille de San Andreas. D'un côté, il y la plaque Pacifique et de l'autre, la plaque Nord-américaine. C'est un endroit parfait pour une photo!"  Phil, le guide, emmène un groupe de touristes entre deux murs de rochers, chacun sur une plaque tectonique différente.

"Si ça arrive, j'aurais détalé!"

Sous le sentier qui les sépare, cette faille que redoute toute la Californie. Norm pose avec sa famille, coincé entre les 2 rochers. "Imaginez un peu si le sol bougeait ici! Ce serait au-delà du terrifiant. Mais si ça arrive, vous serez tout seul ici parce que moi, j'aurais détalé!"  En Californie, en attendant le Big One, on joue aussi à se faire peur.

A LIRE AUSSI ►►► La bande annonce du film San Andreas

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Culture

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.