Russie : la tradition du banya, du sauna au bain de neige

Publié
Russie : la tradition du banya, du sauna au bain de neige
France 2
Article rédigé par
L. Lacroix, P. Acheré, A. Dalsbaek, A. Koun - France 2
France Télévisions

Les Russes ont une recette ancestrale, idéale paraît-il pour aborder l’année en pleine forme : ils passent d’un sauna très chaud à un bain de neige. Cette tradition, le banya, est devenue une attraction populaire, qui séduit aussi bien les locaux que les étrangers.  

À 200 km au nord de Moscou (Russie), la campagne est comme figée dans le temps. Un groupe d’amis franco-russes est venu y passer le week-end, et pour eux, un bon banya commence par une longue promenade. Les Russes vont généralement au banya entre femmes ou entre hommes, séparément. L’eau a été préchauffée depuis le matin. Les premiers instants, tout le monde fait bonne figure, malgré la température élevée. On ajoute ensuite de l’eau aromatisée sur les pierres brûlantes : c’est la principale différence avec le sauna.

Se jeter dans la neige par -15 degrés

La chaleur du banya est humide, et l’effet se fait tout de suite sentir. Place ensuite au passage incontournable : se faire fouetter avec des branches de chênes et de bouleau. Cette étape permettrait d’activer la circulation sanguine. Vient alors le moment le plus givré : se jeter dans la neige, par -15 degrés. Le but : refroidir le corps d’un seul coup. Après le chaud et le froid, repos dans une pièce tempérée, avec la collation traditionnelle, le gardon, un poisson séché très salé.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.