Cet article date de plus de deux ans.

Royaume-Uni : le pays va-t-il rendre les frises du Parthénon à la Grèce ?

Publié Mis à jour
Royaume-Uni : le pays va-t-il rendre les frises du Parthénon à la Grèce ? -
Royaume-Uni : le pays va-t-il rendre les frises du Parthénon à la Grèce ? Royaume-Uni : le pays va-t-il rendre les frises du Parthénon à la Grèce ? - (France 2)
Article rédigé par France 2 - A.Mikoczy, F.Crimon, C.Madini, O.Briand A.Kottis
France Télévisions
France 2

Des éléments du Parthénon sont en la possession du British Museum, depuis le début du XIXème siècle. Cependant, ils ont été volés à la Grèce par un lord anglais. L’Unesco recommande donc au Royaume-Uni de rendre la partie dérobée de la frise. 

Le monde entier connaît le Parthénon, situé à Athènes (Grèce). Mais le monument a été pillé au XIXème siècle par un lord anglais, qui a fait arracher 100 des 160 mètres de la frise en marbre précieux. Georgia Tsifti, historienne et guide sur l'Acropole explique que "les frises se trouvaient sur la partie supérieure du temple". Malgré les sept tonnes que pèse chaque bloc de marbre, les Anglais les ont emportés. Plus qu’un vol, la Grèce se sent amputée de son histoire. "Ce n’est pas que ça appartient à la Grèce, ça appartient à l’Acropole (...) Qu’est-ce que vous êtes quand vous acceptez quelque chose par un voleur ? Un receleur", poursuit l’historienne.

Une copie en plâtre blanc

Le British Museum de Londres expose pourtant la frise depuis 1816. Les responsables du musée ont refusé de répondre aux équipes de France Télévisions. La majorité des Anglais sont pour rendre ses frises historiques. En attendant, le musée grec affiche une copie en plâtre blanc de la frise manquante. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.