Cet article date de plus de huit ans.

Rendu aveugle par de la vodka, il est soigné au whisky

C'est l'improbable histoire de Denis Duthie, un chef cuisinier néo-zélandais diabétique de 65 ans. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un néo-zélandais s'est fait soigner au whisky après une overdose de méthanol, en juillet 2012. (WOLFGANG FUCHS / AFP )

BUZZ - Un excès de vodka le rend aveugle mais c'est une injection de whisky qui lui rend la vue. Non, le néo-zélandais Denis Duthie, 65 ans, chef cuisinier diabétique n'est pas devenu la mascotte des marques d'alcool. Il a justement voulu raconter son improbable histoire au New Zealand Herald (lien en anglais) pour mettre en garde contre les méfaits de l'alcool. 

En juillet dernier, alors qu'il arrose très copieusement de vodka les 50 ans de mariage de ses parents, Denis Duthie devient subitement aveugle. Admis au Taranaki Base Hospital, dans le Nord de la Nouvelle-Zélande, les médecins suspectent un empoisonnement du au mauvais mélange vodka-cachet et plus précisement, une overdose de méthanol, rapporte Le Parisien, qui reprend l'histoire. 

Le remède ? "Injecter par un tube dans son estomac un contre-poison, l'éthanol, présent dans l'alcool médical", raconte le quotidien régional. N'en ayant pas sous la main, les médecins décident de lui injecter du whisky, acheté à la boutique du coin, qui en contient également. Dix jours plus tard, il recouvre la vue. "Ne faites pas ce que j'ai fait ou vous finirez mort", a-t-il confié en guise de morale de l'histoire au Taranaki Daily News (lien en anglais).

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Culture

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.