VIDEO. Dany Boon se dit "ravi" de payer des impôts en France

"C'est la première fois de ma vie que j'ai payé une feuille d'impôts à deux chiffres en millions d'euros, sourit même le réalisateur, sur le plateau de France 5. Ce dernier est fier de payer une partie de ses impôts en France, alors qu'un expert lui avait conseillé de monter une structure au Luxembourg.

FRANCE 5

Installé à Los Angeles (Etats-Unis), Dany Boon est devenu résident fiscal américain en 2012, ce qui lui vaut parfois des soupçons d'évasion fiscale. Sur le plateau de "C à vous", sur France 5, vendredi 30 mars, le réalisateur et humoriste s'est dit "ravi" de payer des impôts en France, en guise de contre-pied.

Il a également évoqué une discussion avec un expert-comptable, qui lui aurait conseillé de monter une structure au Luxembourg – un procédé légal – pour réaliser des économies après la sortie de Bienvenue chez les ch'tis. L'acteur lui a opposé un refus : "Je voulais payer mes impôts en France." En février, il précisait d'ailleurs avoir changé de conseiller, dans les colonnes du Parisien.

"J'ai gagné cet argent grâce à mon pays"

Dany Boon assure donc une nouvelle fois payer des impôts en France, quand il réalise des tournages au pays. "Je paie 50% d'impôts en France quoi qu'il arrive, a-t-il récemment expliqué dans l'hebdomadaire Marianne. Et ça me va très bien ! J'ai gagné cet argent grâce à mon pays, à l'éducation que j'y ai reçue, c'est normal que ça lui revienne." 

A l'entendre, la dernière note a d'ailleurs été plutôt salée. "C'est la première fois de ma vie que j'ai payé une feuille d'impôts à deux chiffres en millions d'euros, sourit même le réalisateur, sur le plateau de France 5. J'avais accroché mon troisième tiers avec le montant global. Les gens arrivaient dans mon bureau et faisaient 'Ouah ! C'est faux ?' Finalement, je l'ai enlevé."

Le réalisateur Dany Boon était invité sur le plateau de \"C à vous\", sur France 5, vendredi 30 mars.
Le réalisateur Dany Boon était invité sur le plateau de "C à vous", sur France 5, vendredi 30 mars. (FRANCE 5)