Insultée par la chroniqueuse culinaire Babette de Rozières, Mimie Mathy se défend

La comédienne se confie au "Figaro", mercredi 26 novembre, après les accusations portées par la chef de "C à Vous".

Mimie Mathy lors de l\'émission \"Vivement Dimanche\", sur France 2, le 7 mai 2014.
Mimie Mathy lors de l'émission "Vivement Dimanche", sur France 2, le 7 mai 2014. ( MAXPPP)

C'en est trop pour la comédienne. Mimie Mathy affirme avoir fondu en larmes après avoir été insultée par la chef cuisinière de l'émission C à Vous, révèle Le Scan télé du Figaro, mercredi 26 novembre. Les deux personnalités s'opposent depuis plusieurs mois par médias interposés.

En mars 2013, Babette de Rozières, tacle sévèrement Mimie Mathy, rappelle L'Express. "Il y a quelques années, j'étais invitée chez Michel Drucker qui recevait des Antillais pour l'année de l'outre-mer. Mimie Mathy était en train de tourner à côté du studio d'enregistrement, et en me voyant passer, elle a balancé avec un dédain incroyable que Drucker ne recevait que des gens de couleur. J'étais abasourdie", raconte la cuisinière à Voici. "Finalement, elle ne méritait même pas que je réagisse. J'ai préféré la laisser au niveau du bonsaï." 

"C'est une fausse gentille"

Mimie Mathy avait alors rétorqué, sur son blog officiel, qu'elle ne comprenait pas ces accusations. "Je pense être bien placée pour savoir que la différence existe et qu'elle est respectable quelle qu'elle soit", avait assuré la comédienne. Mais Babette de Rozières n'en reste pas là. Invitée du "Grand Show" de la chaîne Non Stop People, la cuisinière de "C à vous", s'est à nouveau lâchée, mardi 25 novembre. "Cette personne, je n'ai rien contre elle, mais c'est une personne qui est un peu conne et imbécile", a-t-elle asséné avant d'ajouter : "Les gens s'imaginent qu'elle est gentille, c'est une fausse gentille. D'ailleurs, tous les gens qui l'entourent savent très bien que je dis vrai".

Cette vidéo n'est plus disponible

"Je suis une ambassadrice de l'Unicef"

Mimie  Mathy n'a pas supporté ces nouvelles piques, a-t-elle confié au Scan. "Mais qu'est-ce qu'il lui prend : elle est folle ou quoi ? Je ne la connais pas, je ne sais pas comment elle peut dire des choses comme ça." Puis elle poursuit : "Quand j'ai vu qu'elle ressortait que j'étais raciste, que mon entourage me détestait, j'ai halluciné. (...) C'est d'une très grande violence. J'ai vraiment fondu en larmes : mais qu'est-ce que je lui ai fait ?"

La comédienne assure ne pas vouloir porter plainte pour le moment. "Ce serait lui donner trop d'importance", déclare Mimie Mathy. Et pour répondre aux accusations de racisme, celle qui incarne Joséphine à la télévision, rappelle qu'elle est "ambassadrice de l'Unicef.""Je suis allée au Burkina Faso, ce n'est pas pour aider les Suédois", conclut-elle.