Le FBI et Apple enquêtent sur le piratage des photos de stars dénudées

Selon plusieurs médias américains, les pirates ont puisé dans les banques de données de l'iCloud d'Apple.

Le siège du FBI à Washington le 3 février 2012.
Le siège du FBI à Washington le 3 février 2012. (MANUEL BALCE CENETA / AP / SIPA)

Le FBI et Apple sont aux trousses du ou des pirates des stars. Ils enquêtent depuis lundi 1er septembre sur ce vaste piratage des banques de données dématérialisées du géant américain de l'informatique, ayant conduit à la diffusion de photos de dizaines de stars américaines dénudées.

"Nous enquêtons activement", assure Apple

Selon plusieurs médias américains, les pirates ont puisé dans les banques de données de l'iCloud d'Apple. Ce service informatique dématérialisé consiste à stocker des informations sur des serveurs distants. Mais le "cloud" d'autres opérateurs pourrait également être concerné.

"Nous prenons très au sérieux la vie privée de nos utilisateurs et nous enquêtons activement", a déclaré Natalie Kerris, la porte-parole d'Apple, selon le site d'information Re/code.

D'après d'autres médias, la police fédérale mène sa propre enquête. "Le FBI est attentif aux accusations d'intrusions informatiques et à la diffusion illégale de documents concernant des personnalités de premier plan, il s'occupe du sujet", a affirmé Laura Eimiller, porte-parole du FBI à Los Angeles, citée par le Los Angeles Times. "Tout autre commentaire serait déplacé à ce stade" des recherches, a-t-elle ajouté.