Cet article date de plus de huit ans.

Jean-Luc Lahaye condamné à un an de prison avec sursis pour corruption de mineure

Le chanteur avait été jugé à huis clos, en mars, au tribunal correctionnel de Paris, pour corruption de mineure de moins de 15 ans.

Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Le chanteur Jean-Luc Lahaye, le 23 mars 2015, à Paris. (DOMINIQUE FAGET / AFP)

Jean-Luc Lahaye a été condamné, lundi 18 mai, à un an de prison avec sursis pour corruption de mineure. Le chanteur de 62 ans était poursuivi pour avoir demandé à une jeune fille de moins de 15 ans de s'adonner à des "jeux" sexuels par webcam interposée. Il avait déjà été condamné déjà condamné en 2007 à 10 000 euros d'amende pour des relations sexuelles avec une mineure de 15 ans.

Le chanteur a, en revanche, été relaxé des chefs de proposition sexuelle à mineur de moins de 15 ans et de détention d'images pédopornographiques de mineur de moins de 15 ans. 

"J'ai toujours aimé les filles plus jeunes"

Les parents de la jeune fille, qui avait 14 ans et demi au moment des faits, n'avaient pas souhaité porter plainte, mais plusieurs associations de défense des enfants, comme Innocence en danger, la Fondation pour l'enfance ou encore La Voix de l'enfant, s'étaient constituées partie civile.

C'est grâce à Facebook que l'affaire a été révélée, a rappelé la présidente: le système d'alerte de lutte contre la pédopornographie du réseau social avait confondu le chanteur, en repérant les photos au "caractère éminemment pédopornographique" échangées avec une jeune fille entre mars et août 2013 et alors que la victime était "indubitablement mineure au vu de sa morphologie".

Le chanteur a réagi dans la soirée sur RTL. "Je suis victime de mon nom, de mon passé, a-t-il déclaré. Elle avait tous les attributs d'une femme". "J'ai toujours aimé les filles plus jeunes et je ne suis pas le seul ! (...) Je vais quand même pas me taper Julie Pietri !", a-t-il ajouté.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.