Danielle Mitterrand doit être enterrée samedi à Cluny

L'ancienne Première dame de France, morte mardi à l'âge de 87 ans, sera enterrée à Cluny, en Saône-et-Loire, où se trouve sa maison familiale, et non à Jarnac, où repose son époux.

L\'ancienne Première dame de France, Danielle Mitterrand, photographiée le 4 octobre 2011 à Paris.
L'ancienne Première dame de France, Danielle Mitterrand, photographiée le 4 octobre 2011 à Paris. (MIGUEL MEDINA / AFP)

L'ancienne Première dame de France Danielle Mitterrand est morte mardi 22 novembre à 2 heures, à l'âge de 87 ans. Elle doit être enterrée samedi à Cluny (Saône-et-Loire), et non à Jarnac (Charente), où repose son époux. En effet, il n'y aurait plus de "place" dans le caveau familial de Jarnac, explique sur son site le quotidien régional Sud-Ouest. Mais surtout, c'est à Cluny qu'elle a rencontré "durant la guerre un certain capitaine 'Morland', alias François Mitterrand, recherché par la Gestapo", précise-t-il.

François Mitterrand épouse Danielle Gouze, le 28 octobre 1944.
1/20 François Mitterrand épouse Danielle Gouze, alors âgée de 20 ans, le 28 octobre 1944 à Paris. SIPA

 

Hospitalisée depuis vendredi

Danielle Mitterrand, épouse de l'ancien président de la République, avait été hospitalisée à Paris vendredi et placée en coma artificel. Samedi, un proche cité par Le Parisien confiait que Danielle Mitterrand était "dans un état désespéré". Des proches de ses fils Jean-Christophe et Gilbert, présents à ses côtés, avaient alors affirmé qu'elle présentait un assez grand état de fatigue.

Danielle Mitterrand avait déjà été admise à l'hôpital Georges-Pompidou en septembre pour une insuffisance respiratoire. Vendredi, un proche avait affirmé qu'elle présentait "un problème du même type qu'en septembre", tout en relevant qu'elle était "très bien soignée et a[vait] une résistance incroyable".

"Fatiguée" et "fragile"

L'épouse de François Mitterrand, décédé en 1996, souffrait cependant d'anémie et il y avait eu "plusieurs alertes" sur sa santé au cours des derniers mois, selon un proche. Les adjectifs de "fatiguée" ou "fragile" revenaient dans la bouche de plusieurs membres de son entourage.

Engagée à 17 ans dans la Résistance, mariée à François Mitterrand à la veille de son vingtième anniversaire, elle est restée toute sa vie une militante humanitaire active. Outre Jean-Christophe et Gilbert, elle a eu un troisième fils avec son mari, Pascal, mort en bas âge. En 1986, elle crée sa fondation France Libertés "pour favoriser l'accès à l'eau pour tous, redéfinir les véritables richesses et faire reconnaître et respecter le droit des peuples". Une fondation dont Danielle Mitterrand avait fêté les 25 ans en octobre dernier.