Paul Gauguin : sa passion pour la Polynésie exposée au musée du quai Branly

Une grande exposition sur l'art polynésien est organisée au musée du quai Branly à Paris jusqu'au 24 juillet.

France 2

Paul Gauguin, un peintre voyageur en recherche constante d'inspiration. Les îles Marquises : un archipel perdu au milieu de l'océan Pacifique. La passion de l'artiste pour la culture polynésienne a révolutionné la peinture. À 34 ans, Gauguin quitte son métier de courtier pour devenir peintre. En 1886, il est impressionniste. À l'exposition universelle de 1889, il découvre l'art polynésien, c'est le déclic.

Le premier artiste à apprécier les arts primitifs

Gauguin vend tout ce qu'il possède et prend le bateau pour aller s'installer aux îles Marquises pour revenir à l'essentiel. "Il va vers l'authenticité pour trouver des gens pas ou peu corrompus par l'Occident", explique Véronique Mu-Liepmann, commissaire de l'exposition. Une nature simple et préservée à laquelle Gauguin donne des couleurs intéressantes : une plage rose, un chien orange. Il ne cherche pas le réalisme, mais le choc des émotions. Gauguin est le premier artiste à apprécier les arts primitifs et à les diffuser en Europe. Paul Gauguin a passé les deux dernières années de sa vie aux îles Marquises, il y est même enterré. Deux années qui ont suffi à révolutionner la peinture.

Le JT
Les autres sujets du JT
Paul Gauguin (1848-1903), \"Et l\'or de leur corps\", 1901. Musée d’Orsay, Paris. Huile sur toile. 67 x 79 cm.
Paul Gauguin (1848-1903), "Et l'or de leur corps", 1901. Musée d’Orsay, Paris. Huile sur toile. 67 x 79 cm. (RMN-GRAND PALAIS (MUSÉE D'ORSAY) / HERVÉ LEWANDOWSKI)