Palais de l'Elysée : dans les coulisses de la restauration de la salle des fêtes

La salle des fêtes de l'Elysée, lieu où se déroule notamment la cérémonie d'investiture des présidents de la République, accueille depuis des décennies les grands de ce monde. Chaque année 250 événements y sont organisés. A l'occasion de la rénovation de ce haut lieu de la République, Culturebox vous propose d'en découvrir l'histoire ainsi que le travail des artisans d'art du Mobilier national.

La salle des fêtes de l\'Elysée
La salle des fêtes de l'Elysée (CHARLES PLATIAU / POOL / AFP)
Au coeur du pouvoir républicain, la salle des fêtes de l'Elysée avec ses 1000 m2, ses tapisseries du 18e siècle, son plafond classé et ses lustres en cristal de Baccarat, est la salle la plus visitée de la première maison de France. De la toute jeune reine Elizabeth II d'Angleterre en 1957 au président chinois Xi Jinping en 2014, en passant par John F.Kennedy et Jackie, la salle des fêtes de l'Elysée accueille traditionnellement les grands de ce monde. Elle est aussi le théâtre des grandes conférences de presse des présidents, un rendez-vous institué par le général de Gaulle, que les journalistes surnommaient d'ailleurs "le général micro". C'est ici aussi que se déroule la cérémonie d'investiture du président de la République.

Une série réalisée par N. Tabouri, E.Delevoye, C. Combalusier, D. Chevalier

Episode 1
L'histoire de la salle des fêtes de l'Elysée commence en 1889; l'exposition universelle offre à Paris la Tour Eiffel et à l'Elysée une grande salle susceptible d'accueillir près de 8000 invités. 10 ans de travaux seront nécessaires pour lui donner tout son lustre. Le décor se veut riche, ostentatoire.

"C'est une caricature de décor Napoléon III . L'idée c'est de montrer l'opulence de la République, son côté protecteur.

Hervé Lemoine
Directeur du mobilier national
Au 20ème siècle, la salle des fêtes va subir des travaux à différentes époques. Principalement sous l'ère de François Mitterrand qui, en 1984 fait percer 10 immenses baies vitrées. C'est Nicolas Sarkozy qui, en 2007, choisira la moquette et les tentures rouges et or. Au fil du temps le décor s'est abîmé. C'est l'architecte Isabelle Stanislas qui est chargée de redonner à ce haut lieu une deuxième jeunesse. 150 artisans sont mobilisés


Episode 2
Les travaux de rénovation de la salle des fêtes ont débuté en novembre. Les tapissiers d'art sont des habitués des lieux car ils interviennent régulièrement ici pour des réparations mais cette fois, il s'agit de transformer les lieux plus en profondeur. Les tapisseries abîmées par la lumière du jour doivent être décrochées délicatement pour être restaurées. Cela fait 3 mois que les tapissiers répètent leurs gestes en atelier.
Même délicatesse impérative pour les appliques en cristal de Baccarat et pour les 2000 mètres de rideaux de soie et de satin. Pour ces artisans habitués des palais ministériels, la salle des fêtes de l'Elysée est LE chantier d'une carrière.
Les kilomètres de moquette sont récupérés précieusement. Ils seront vendus à des artistes ou en produits dérivés dans la boutique de l'Elysée comme "petit bout de la France" souligne en souriant Isabelle Stanislas.

La salle des fêtes aura bientôt un nouveau visage avec le camaïeu de gris proposé par l'architecte. 

Il y a une dépense de 500 000 euros pour la rénover mais derrière il y a des métiers, des savoir-faire. On a une responsabilité collective afin qu'ils ne s'éteignent pas. Si on ne met pas en avant nos savoir-faire, si on ne les fait pas travailler dans les bâtiments nationaux, on sera un peu responsable devant l'histoire.

Jean Salomon
Chargé de la conservation des résidences présidentielles  


Episode 3

Lissières, lustriers,ébénistes, le Mobilier national abrite l'excellence du savoir-faire français mais il dispose aussi d'une réserve exceptionnelle que nous dévoile Hervé Lemoine. De la Révolution française aux créations du 21ème siècle, plus de 43000 objets y sont conservés comme ce fauteuil ayant appartenu à Marie-Antoinette. Ce sont des pièces de belles facture qui ont connu des moments de l'Histoire ou qui ont été des témoins de l'Histoire.

Nos politiques ne sont jamais que de passage dans ces décors. Ils n'ont jamais que l'usage de ce mobilier qui ne cesse d'appartenir à la Nation, qui ne cesse de nous appartenir à tous collectivement.Hervé Lemoine

Les tapissières testent le premier des 35 nouveaux rideaux. Au Mobilier national, on transmet ce savoir-faire à de jeunes apprentis.
A l'Elysée les travaux avancent. Il reste 6 semaines aux artisans pour finir le chantier. Laura doreuse aux ateliers Gohard travaille à redonner tout son éclat à la salle des fêtes.

Episode 4

Pour le changement de rouge en gris de la salle des fêtes il faut se plonger dans le nuancier du Mobilier national. Il contient 14 800 teintes différentes. ces couleurs servent à la confection des tapisseries. C'est ici aussi qu'Isabelle Stanislas a choisi les teintes de la moquette. Le choix s'est porté sur un camaïeu de gris et de jaune. L'architecte s'est tournée vers le tapissier Pinton à Aubusson pour tisser les fils gris et or de la moquette. Il a fallu adapter les machines pour fabriquer les 1000m2 nécessaires. Du sur mesure qui préserve le savoir-faire et ouvre des portes à l'international. 

En région parisienne l'un des derniers fabricants de staff réalise les éléments de décoration de la salle des fêtes comme les médaillons représentant les initiales de la République française. Il ne reste plus beaucoup de temps avant l'inauguration. 

Episode 5

C'est la dernière ligne droite pour les artisans du chantier. Un moment de stress pour eux comme pour l'architecte. Moquette, rideaux, tout est affaire d'extrème précision. Laura, la doreuse de la maison Gohart applique les dernières feuilles d'or. 8 semaines de travaux, 150 artisans se relayant jour et nuit... Le rideau peut s'ouvrir. Ceux qui ont contribué à sa rénovation sont les premiers à visiter la salle des fêtes new look. Pour tous, un énorme moment d'émotion mélangé de fierté.