O'Galop, le père du célèbre bonhomme Michelin exposé par son arrière-petit-fils

Publié
Exposition proposée par l'arrière petit-fils du créateur.
FTR
Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture

Son nom est peu connu du grand public, le dessinateur O'Galop a pourtant marqué son temps. Le fabricant de pneus Michelin lui doit son fameux Bibendum. Les jardins suspendus de Marqueyssac en Dordogne lui rendent hommage grâce à son arrière-petit-fils Kléber Rossillon.

C’est l’un des plus grands succès publicitaires du XXe siècle. Le bonhomme Michelin est aujourd’hui indissociable de la marque de pneumatiques et cela grâce à un homme, un dessinateur de génie. "L’affiche du bibendum est celle qui a fait reconnaître mondialement O’Galop, Marius Rossillon, comme créateur d’affiches", raconte son arrière-petit-fils, Kléber Rossillon. C'est à lui que l'on doit l'exposition consacrée à l'affichiste aux Jardins suspendus de Marqueyssac, demeure dont il est également propriétaire.  

Marius Rossillon alias O'Galop (Kléber Rossillon)

Repéré par les frères Michelin, Marius Rossillon alias O’Galop met en scène pour la première fois en 1898 le fameux bonhomme fait de pneus empilés. Dans son verre, des clous que l’increvable pneumatique s’apprête à boire sans souci et en haut de l'affiche l’expression latine : "Nunc est bibendum".   

"Cela veut dire : c’est le moment de boire, explique Kléber Rossillon. C’est ce qu’il fait en levant sa coupe. Les gens n’ont pas compris et pensaient que Bibendum était le nom du personnage. A partir de cette affiche, le personnage a été appelé Bibendum."

Il dessinait à toute allure

Affichiste, mais aussi dessinateur pour la presse satirique et pour des livres illustrés, Marius Rossillon touche à tout et use durant toute sa carrière du même pseudonyme O’Galop. "Je pense qu’il l’a choisi quand il était encore lycéen, témoigne son descendant. Il l’a choisi parce qu’il dessinait très vite. Il voulait montrer qu’il allait à toute allure, il était vraiment au galop."

Grâce au succès de son contrat avec Michelin, O’Galop achètera une maison à Beynac en Dordogne. Il peindra par la suite les paysages alentours dans une série d’aquarelles que son arrière-petit-fils Kléber Rossillon expose aujourd’hui aux Jardins suspendus de Marqueyssac.

Exposition O'Galop - Jardins suspendus de Marqueyssac, Vézac, jusqu'au 31 décembre 2023.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.