Loto du patrimoine : jackpot de 13 M EUR pour le gagnant, 25% de la mise pour le financement du patrimoine

Le jackpot de 13 millions d'euros du "Loto du patrimoine", qui vise à financer la rénovation de monuments en France, a été remporté vendredi soir, a annoncé la Française de jeux. "Avec le loto, les Français ont montré qu'il croyaient dans leur patrimoine. C'est aussi un élément de revitalisation des territoires", a indiqué le chef de l'Etat, annonçant pour bientôt d'autres mesures.

Loto du patrimoine
Loto du patrimoine (LUDOVIC MARIN / AFP)
En ouvrant samedi à Bougival (Yvelines) les Journées du patrimoine, le chef de l'Etat a souhaité que "ce loto devienne pérenne" avec un tirage chaque année. "Avec le loto, les Français ont montré qu'il croyaient dans leur patrimoine. C'est aussi un élément de revitalisation des territoires", a-t-il dit, annonçant pour bientôt d'autres mesures en faveur du patrimoine.

Les résultats de la mission Bern "sont excellents", s'est réjoui le président lors de sa visite de la villa Viardot à Bougival, l'un de ces "lieux emblématiques" à sortir de l'oubli. "C'est un vrai succès", s'est félicité Stéphane Bern. "En dix jours, 20% des tickets ont été vendus, c'est le record historique pour un jeu de grattage de la Française des jeux". Les recettes viendront abonder le fonds spécial dédié à réhabiliter les monuments en péril parmi les 270 sélectionnés par la mission Bern.

"J'espère doubler la somme avec le mécénat d'entreprise", a indiqué l'animateur, en soulignant aussi que "beaucoup de gens ont choisi de faire un don directement, car il est défiscalisé, à la Fondation du patrimoine, qui a déjà récolté six millions d'euros".

Sans attendre, la Fondation du patrimoine, chargée de gérer ces fonds, a remis samedi à la Villa Viardot un premier chèque de 500.000 euros, auquel la Fondation Total a ajouté 100.000 euros. L'objectif est de rouvrir, pour un coût estimé de 3 millions d'euros, cette maison palladienne du XIXe siècle pour y installer un Centre européen de musique (CEM) d'ici à 2022.

"Beaucoup reste à faire", a mis en garde Stéphane Bern, qui avait exprimé ses frustrations le 31 août et averti qu'il quitterait son poste s'il voyait qu'il n'était "qu'un pantin".

Un grand gagnant en Haute-Garonne

Pour remporter la mise, il fallait jouer les numéros 4, 19, 22, 30, 45 et le 7 pour le "numéro chance", selon le site de la FDJ. "Un grand gagnant en Haute-Garonne ! Il remporte les 13MEUR du SUPER LOTO #MISSIONPATRIMOINE ! Bravo à lui !", a tweeté la Française des jeux.
https://twitter.com/FDJ/status/1040691784400220161
Ce tirage spécial du loto était organisé à la veille des journées du patrimoine qui se tiennent ce week-end. Outre le loto, l'opération, pilotée par l'animateur Stéphane Bern, comprend un jeu de grattage, dont plus de 2,5 millions de tickets ont été vendus, selon la FDJ. Les futures recettes, estimées à 15 à 20 millions d'euros selon la FDJ, viendront abonder un fonds spécial dédié à des monuments "emblématiques" en péril, sur quelque 270 sélectionnés.

"2,5 millions de Français ont joué au Super Loto Mission Patrimoine", qui vise à financer la rénovation de monuments dans toute la France, s'est félicitée Stéphane Pallez dans une déclaration à l'AFP. "Uniquement grâce à ce tirage, grâce à la mobilisation des Français, c'est plus de 3,5 millions d'euros qui vont financer le patrimoine français en péril", a expliqué Mme Pallez.

25% de la mise du loto va au financement du patrimoine français 

Sur les 12 millions de tickets du jeu à gratter "Mission patrimoine", vendus 15 euros pièce depuis le 3 septembre, "2,5 millions ont déjà été vendus, soit plus de 20%, ce qui est le signe que ce jeu rencontre un grand succès, autour de joueurs réguliers de la FDJ mais aussi d'un public nouveau", s'est félicitée vendredi matin la PDG de la Française des jeux, Stéphane Pallez.

Dans le détail, 25% de la mise du loto va au financement du patrimoine français (0,75 euro), et 10% pour le jeu de grattage (1,52 euro).