Le sapin de Trafalgar : un conte de Noël autant qu’une tradition

Publié Mis à jour
Le sapin de Trafalgar : un conte de Noël autant qu’une tradition
Article rédigé par
M.Boisseau, C.Madini, O.Briand, M.Septembre, C.Dubrul - France 2
France Télévisions

C’est l’un des incontournables de Noël chez nos amis anglais : le célèbre sapin de Trafalgar Square, en plein cœur de Londres, est le fruit d’une longue tradition, puisque l’arbre est offert par la Norvège à la capitale anglais depuis maintenant 1947. Son allure suscite pourtant quelques critiques.

Londres, ville lumière. Le temps du mois de décembre, la capitale britannique mérite le surnom de sa rivale parisienne. Tout en elle brille, des rues commerçantes au marché de Noël, jusqu’à certains de ses pubs. Pourtant c’est une autre tradition, moins flamboyante, qui illumine le cœur de ses habitants : le sapin de Trafalgar Square. Ce n’est certainement pas le plus beau, mais le plus attachant, car cet arbre vient de loin. Le mois dernier, les journalistes de France Télévisions se sont rendus sur ses traces, en Norvège, dont les forêts fournissent les sapins de Trafalgar depuis 1947.

Une histoire d’amitié entre les deux pays

Voici justement celui de cette année, dans la banlieue d’Oslo. Un épicéa de 22 mètres, septuagénaire, avec à ses pieds une jeune chorale, qui célèbre le grand jour, celui de la coupe. La tradition n’a pas changé depuis 74 ans. La maire d’Oslo reçoit le Lord Mayor de Westminster, autrement dit l’ambassadeur du quartier emblématique du centre de Londres. "C’est le symbole de deux nations qui sont restées debout ensemble pendant la guerre", déclare Andrew Smith. Le sapin est accueilli avec les honneurs, cérémonie officielle pour son installation. Une histoire d’amitié entre deux pays, plus qu’un concours de beauté.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.