La cour itinérante de François 1er reconstituée au château de Chambord

A quoi ressemblait le mobilier et le décor mobiles du roi et de sa cour à la Renaissance, lorsque le souverain menait une vie nomade de château en château ? A Chambord, on peut désormais s'en faire une idée assez juste. 

Le château de Chambord (Loir-et-Cher), construit à partir de 1519 sous la supervisation de François 1er, est le plus vaste des châteaux de la Loire.
Le château de Chambord (Loir-et-Cher), construit à partir de 1519 sous la supervisation de François 1er, est le plus vaste des châteaux de la Loire. (DOMAINE NATIONAL DE CHAMBORD)

Jusqu'à l'installation de Louis XIV à Versailles en 1682, les rois de France étaient nomades. Ils sillonnaient la France avec leur cour, emportant dans leurs bagages mobilier et décor qui étaient réinstallés à chaque étape.

Mais alors, à quoi ressemblait la cour itinérante du roi telle qu'elle existait à l'époque où il allait de château en château ? Après avoir restauré ses jardins à la française en 2017, le château de Chambord, construit sous François 1er, a reconstitué les décors mobiles et textiles du souverain de la Renaissance lors de son dernier passage en ce lieu en 1545. On peut les admirer depuis le vendredi 14 juin 2019.

La chambre mobile du roi reconstituée au château de Chambord. 
La chambre mobile du roi reconstituée au château de Chambord.  (DOMAINE NATIONAL DE CHAMBORD)

Mobilier et décor devaient pouvoir être mis en malle rapidement

Lits, trône, sièges, buffets, tentures, tous mobiles, qui devaient pouvoir être enroulés et mis en malles dans les plus brefs délais, ont été reconstitués. Ainsi que les chambres tapissées de paille tressée qui servaient alors à les isoler. Jacques Garcia, décorateur parisien qui se définit aussi comme un "compositeur d'ambiances", a soigneusement veillé à l'authenticité historique en s'appuyant sur des éléments vérifiés. Avec d'autres mécènes, il a retrouvé et reconstitué les tentures, les meubles, l'esprit du lieu...

"Toucher aux mythes, c'est complexe", explique le décorateur. "Fasciné" par François Ier, il a voulu accueillir les visiteurs "comme des invités de la cour". "C'est une question d'atmosphère", dit-il en présentant des tissus modernes imprimés pour imiter l'aspect d'époque, patine comprise.

Le théâtre de Molière reconstitué au premier étage du château de Chambord.
Le théâtre de Molière reconstitué au premier étage du château de Chambord. (DOMAINE NATIONAL DE CHAMBORD)

Le théâtre aménagé pour la troupe de Molière également reproduit

Huit pièces ont également été reconstituées au premier étage du château avec leurs torchères, leurs tapis de fourrures, le lit du cuisinier dans la chambre du roi et les deux sièges des gardes. Aucun meuble ou presque n'est d'origine. "On a copié, copié, copié. Bien malin celui qui sait", dit Garcia pour répondre d'avance aux critiques des historiens. Un comité scientifique a cependant veillé à la véracité de la mise en scène.

Cerise sur le brocard, le château a décidé de montrer l'atmosphère du "théâtre des menus plaisir", aménagé par Louis XIV pour la troupe de Molière. Ce lieu où le Bourgeois gentilhomme fut joué pour la première fois devant le monarque, le 14 octobre 1670, a aussi été reproduit à l'identique avec le trône du roi au centre entouré de bancs pour les proches, le reste de la Cour restant debout. 

Chambord a accueilli en 2018 deux millions de visiteurs dont un million a visité le château.

Le décor de la cour itinérante du château de Chambord est à visiter du rez-de-chaussée à l'aile royale, dans une dizaine d'espaces du château. L'accès (gratuit pour les moins de 26 ans) est compris avec l'entrée du château et les jardins à la française.