Patrimoine : le succès du financement participatif

Pour restaurer des châteaux en péril, de nombreux propriétaires se tournent vers le financement participatif.

FRANCE 2

Il faut sauver le château de la Mothe-Chandeniers (Vienne). Ce château romantique du XIXe a été détruit par un incendie en 1932. Une association veut le sauver de la ruine. Pour l'instant, il est à l'abandon. L'association a lancé une campagne de financement participatif. Il est même possible de devenir copropriétaire à partir de 50 euros. Ce parisien a eu un coup de foudre en voyant les images. Comme lui, plus de 5 000 personnes ont déjà fait un don, 380 000 euros ont été récoltés. Il faut atteindre 500 000 euros pour racheter le château à son propriétaire.

25% des monuments en mauvais état

En France, un quart des 44 000 monuments classés seraient en mauvais état, 5% seraient même en péril. Au château de Lassay (Mayenne), le financement participatif est devenu un réflexe, car les travaux sont permanents. Le financement participatif est une nouvelle façon de toucher le grand public amoureux du patrimoine.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vue extérieure du château de Versailles (Yvelines).
Vue extérieure du château de Versailles (Yvelines). (NORBERT SCANELLA / ONLY FRANCE / AFP)