Journées du patrimoine : notre sélection de belles découvertes en région

De la fabrication de nos pièces de monnaie à Pessac, en Nouvelle-Aquitaine, à la grève de 1924 des ouvrières de Douarnenez, en Bretagne, ces 38e éditions des Journées du patrimoine se jouent également en région, ce samedi 18 et dimanche 19 septembre. 

Article rédigé par
Camille Bigot - franceinfo Culture
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 6 min.
Le train à crémaillère emmène les voyageurs au sommet de la Rhune.  (BOB EDME/AP/SIPA/AP/SIPA / AP)

Le slogan de ces journées européennes, "Patrimoine pour tous", est révélateur de la diversité des propositions, notamment en région. Mention spéciale cette année pour le patrimoine ferroviaire : afin de célébrer les deux siècles du chemin de fer, et les 40 ans du TGV, les trains sont mis à l'honneur sur l'ensemble du territoire. 

Château de Lude - Pays de la Loire 

Le chateau de Lude, vu du ciel.  (LOURDEL LIONEL / HEMIS.FR / HEMIS.FR)

Saviez-vous que certains des châteaux de la Loire sont encore habités ? C’est le cas du domaine de Lude, un édifice construit il y a plus de huit siècles. Après de longs travaux de restauration, de nouvelles pièces du château sont accessibles depuis peu : la salle de chasse et l’appartement des invités. Pour la première fois cette année, la lingerie est elle aussi exposée : chapeaux, vêtements d’enfants, linge de lit... Une chasse au trésor dans les jardins du château et deux escape game sont également organisés. Pour les plus gourmands, rendez-vous dans les cuisines médiévales pour la préparation de confiture sur les fourneaux à bois.

Samedi 18 et dimanche 19 septembre 
Château de Lude, 72800 Le Lude
Château : 10h à 13h et 14h à 18h30, jardins et animations: 10h à 18h30
Tarif : 11 euros,  gratuit  pour les moins de 18 ans.

Un spectacle sur la grève des ouvrières de la sardine en 1924 - Bretagne 

La façade d'un magasin de sardines à Douarnenez.  (ESCUDERO PATRICK / HEMIS.FR / HEMIS.FR)

1924. Les ouvrières de la sardine de la ville de Douarnenez, en Bretagne, se lancent dans une grande grève, réclamant l’augmentation de leur salaire. Pour ce faire, elles utilisent leur propre technique de persuasion : elles vont chanter leurs revendications pendant près de cinquante jours dans les rues de la commune. Elles sont baptisées les Penn Sardins, ou têtes de sardine. La comédienne et chanteuse, Sabine Corre-Séruzier propose ce dimanche un spectacle-récit, La grève, Douarnenez 1924, où elle retrace cet épisode contestataire au sein de la commune. Il sera joué au sein du Musée Milmarin, dédié à la vie des marins. 

Dimanche 19 septembre 2021 de 15h00 à 16h00
Jardin du Musée Milmarin (16 Rue de la Résistance, 22620 Ploubazlanec)
Entrée libre et gratuite  

Les trains mythiques de la région Nouvelle-Aquitaine 

Le train à crémaillère emmène les voyageurs au sommet de la Rhune.  (BOB EDME/AP/SIPA/AP/SIPA / AP)

Cette année, les Journées du patrimoine fêtent deux siècles d’histoire du chemin de fer, mais aussi les 40 ans du TGV. Partout sur le territoire, les trains sont mis à l'honneur, y compris en Nouvelle-Aquitaine : parmi eux, deux machines mythiques, le train de la Rhune à Sare, dans les Pyrénées Atlantiques, et le train des mouettes, à Chaillevette, en Charente-Maritime. Le première, datant de 1924, fonctionne grâce à un système de crémaillère : une rame centrale en dents de scie permet à l’engin de monter les 900 mètres de dénivelé de la montagne de la Rhune. Le second est tracté par la plus vieille locomotive à vapeur du pays, sur 21km, entre Saujon et La Tremblade. Une manière plutôt insolite de découvrir les paysages de la région.

Train de la Rhune : 
Samedi 18 et dimanche 19 septembre, départ de 9h30 à 16h10
Tarif : 20 euros aller-retour pour les adultes, 13 euros pour les enfants de 4 à 12 ans, achat sur le site ou sur place 

Train des mouettes :
Samedi 18 et dimanche 19 septembre
Tarif : 5 euros pour tous, achat sur le site ou sur place 

L'usine de la monnaie à Pessac - Nouvelle-Aquitaine 

Le centre de la monnaie de Pessac fabrique les pieces d'euros pour la France entière  et quelques clients à l'étranger.  (COTTEREAU FABIEN / MAXPPP)

Depuis 1973, en France, une seule et unique usine a le droit de fabriquer des pièces de monnaie : celle de Pessac, en Gironde. Elle s’occupe de la découpe jusqu’au conditionnement final. Chaque année, environs 1,5 milliard de pièces y sont confectionnées. Pour les Journées du patrimoine, cette usine, l'une des plus sécurisées de France, ouvre ses portes.

Samedi 18 septembre, de 9h à 10h30 , 11h à 12h30, 14h à 15h30
Usine de la monnaie de Pessac, (Monnaie de Paris, voie romaine, Pessac) 
Entrée gratuite, sur réservation

Patrimoine : dans les coulisses de l'usine de la monnaie de Pessac
FRANCE 2

Pierres précieuses, et bijoux d'exception au Mont-Saint-Michel - Normandie

Le collier massif de Saint-Michel.  (France 3 Normandie)

L’exposition Merveilles d’or et d’argent, Trésors cachés et savoir-faire de la Manche, ouvre au Mont-Saint-Michel, ce samedi 18 septembre, à l’occasion des Journées du patrimoine. Pierres précieuses, or, argent, étain, 200 pièces d’orfèvrerie ont rejoint le monument il y a quelques jours par hélicoptère. Une livraison des plus délicates : certaines cargaisons renfermaient du cristal du XIXe siècle et de la porcelaine. Parmi les pièces les plus impressionnantes : un collier massif de Saint Michel. Un voyage du Moyen-Âge au XXe siècle.

Samedi 18 et dimanche 19 septembre, de 9h30 à 18h 
Abbaye du Mont-Saint-Michel
Tarifs : 11 euros pour les personnes de plus de 25 ans, gratuit sinon
Sur réservation 

Normandie : dans les coulisses de l'exposition d'orfèvrerie du Mont-Saint-Michel
France 2

L’Observatoire du Pic du Midi - Occitanie

L'observatoire du Pic du Midi.  (Mathieu Pinaud)

Et si pour ces Journées du patrimoine, notre regard se tournait vers le ciel, depuis l’Observatoire du Pic du Midi. Situé à 2877 mètre d’altitude, le centre étudie l’astronomie par l’observation des galaxies. Depuis 1981, le fameux télescope Bernard Lyot est braqué sur les étoiles pour en analyser le magnétisme. Au fil du temps, l’Observatoire s’est modernisé avec l’apparition de différentes coupoles, un planétarium, ou encore l’installation d’un ponton à vue panoramique au-dessus du vide. Des visites du quartier scientifique, du planétarium ou encore de la coupole sont organisées ce week-end, pour découvrir ce qui se trame au-dessus de nos têtes.

Samedi 18 et dimanche 19 septembre
Quartier scientifique : Télescope Bernard Layot : 10h à 13h30, coronographe : de 10 à 17h, inscription sur place pour des départs toutes les 30 minutes.
La coupole de l’astronome et le planétarium seront gratuits les deux jours.
Concert du groupe Willo, le dimanche à 14h30. 
Téléphérique : départ de 9h30 à 16h, dernière descente à 17h30, arrêt entre 12h30 et 14h.

Le Musée du vin à Beaune - Bourgogne Franche-Comté 

Le vieux pressoir en bois de l'Hotel des Ducs de Bourgogne, au Musée du vin de Beaune.  (PHILIPPE ROY / PHILIPPE ROY)

Les climats de Bourgogne figurent au patrimoine de l’Unesco depuis six ans. C’est une appellation spécifique à la région : elle fait référence à une parcelle de vigne délimitée par l’homme. Chaque climat a des caractères géologiques différents. Le Musée du vin à Beaune en retrace l’histoire, de l’Antiquité à nos jours. Installé depuis 1946 à l’Hôtel des Ducs de Bourgogne, le Musée était à l’origine situé dans le beffroi de Beaune. Des visites guidées seront organisées toutes les trente minutes dans la Tour, le Musée sera, quant à lui, en libre accès tout le week-end. 

Samedi 18 et dimanche 19 septembre
Le Musée du vin : Hôtel des Ducs de Bourgogne (24 rue Paradis ou, rue d’Enfer, 21200 Beaune) : de 10h à 18h
Visite du Beffroi (Place Monge) : de 10h à 18h
Entrée gratuite

La Galicière, une ancienne fabrique de soie à Chatte - Auvergne-Rhône-Alpes

L'ancienne fabrique de soie, la Galicière, à Chatte.  (Luc Boegly)

Cette ancienne fabrique de soie date de 1795. Les ateliers, entièrement en bois, sont les mêmes depuis deux siècles. Les salles de moulinage, là où le fil était tordu, ont, quant à elles, conservé toutes les machines utilisées à l’époque. Dans les années 1870 le site comptait alors 100 ouvrières, toutes très jeunes. Sur les façades des appareils, certains de leurs noms ainsi que des dessins sont gravés. Le visiteur est invité à déambuler sur le site et à s’arrêter à sa guise pour écouter les guides présenter des pans d’histoire de la Galicière.

Samedi 18 et dimanche 19 septembre de 14h à 18h 
La Galicière, 38160 Chatte, Isère, Auvergne-Rhône-Alpes 
Tarif : 2 euros, gratuit pour les moins de 12 ans 

A Chatte en Isère, une ancienne usine de moulinage de la soie

Visite du Fort de Brégançon à Bormes-les-Mimosas - Provence-Alpes-Côtes d'Azur

Le Fort de Bregançon, dans le Var.  (REDA&CO / UNIVERSAL IMAGES GROUP EDITORIAL)

Se mettre dans la peau du président de la République en vacances… C’est possible avec la visite du Fort de Brégançon, investi par les différents chefs d’Etat français depuis 1968. C’est Charles de Gaulle qui donne au lieu le titre de résidence présidentielle, après y avoir passé une seule nuit - insupportable à cause des moustiques - lors des commémorations du débarquement de Provence en 1964. Le lieu sera transformé par l’architecte Pierre-Jean Guth, en résidence agréable que chacun des présidents s'approprira à sa manière. Emmanuel Macron l'a rendu accessible aux Français, qui pourront en profiter ce week-end aussi.

Samedi 18 et dimanche 19 septembre, 9h, 9h15, 9h30, 14h, 14h15, 14h30
Fort de Bregançon, (1907 Avenue Guy Tezenas83230 Bormes-les-Mimosas)
Tarifs : 10 euros, gratuit pour les moins de 18 ans 
Sur réservation 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Journées du patrimoine

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.