Pollution au plomb : des associations réclament le confinement du chantier de Notre-Dame

Lundi 5 août, la CGT et des associations se sont réunies sur le parvis de Notre-Dame pour réclamer le confinement du chantier.

FRANCE 3

Ils se sont frayé un chemin entre les touristes. Lundi 5 août, la CGT et des associations se sont réunies sur le parvis de Notre-Dame pour dénoncer la pollution du site. Des particules de plomb se sont envolées dans l'air à cause des travaux en cours. Elles réclament le confinement total de la cathédrale pour protéger travailleurs et riverains. "Il faut imaginer une très grande tente avec une structure métallique et autour une bâche en plastique pour assurer l'étanchéité", estime Benoît Martin de l'Union départementale de la CGT.

De nouveaux relevés publiés par la mairie

Suspendu depuis fin juillet, le chantier de Notre-Dame présente de sérieux manquements d'après l'inspection du travail. Sur place, les protections n'étaient pas toujours utilisées : certains travailleurs n'avaient pas de gants, de combinaison ou de masque. Mardi 6 août, de nouveaux relevés mesurant la contamination au plomb devraient être rendus publics par la mairie de Paris.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le chantier de la cathédrale Notre-Dame, à Paris, le 17 juillet 2019.
Le chantier de la cathédrale Notre-Dame, à Paris, le 17 juillet 2019. (STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)