Notre-Dame : un premier projet de cathédrale éphémère dévoilé

Un cabinet d'architecture américain vient de présenter un projet de cathédrale éphémère. Cette structure de bois et de plastique pourrait être érigée sur le parvis de Notre-Dame dans les six mois.

Personne n'a oublié ces images apocalyptiques de Notre-Dame de Paris en flammes. C'était le 15 avril dernier. Depuis, les travaux de sécurisation de l'édifice se poursuivent avant le début du chantier de restauration à proprement parler, qui devrait durer au minimum 5 ans. Cinq années durant lesquelles les habitués de la cathédrale devront se tourner vers d'autres paroisses. Une idée insupportable pour le recteur de la cathédrale qui, trois jours à peine après le sinistre, s'interrogerait sur la possibilité de construire une structure provisoire sur le parvis de Notre-Dame.

Ça nous fait plaisir d'offrir cette idée si ça peut marquer le début d'un dialogue

Philippe Paré, cabinet d'architecture Gensler

Un peu plus de trois mois après la catastrophe, un premier projet de cathédrale éphémère vient d'être dévoilé par le cabinet américain d'architecture Gensler, via sa filiale londonienne.

des dimensions impressionnantes

75 mètres de long sur 22,5 mètres de large. Une surface de 1600m² pouvant accueillir jusqu'à 800 fidèles. Le projet de Gensler est d'envergure. S'il est retenu, la construction pourrait intervenir dans les six mois sur le parvis de Notre-Dame, dans le prolongement de la cathédrale.

une construction chargée en symboles

La structure imaginée, pourrait être construite en polycarbonate, un matériau plastique translucide, très résistant et difficilement inflammable. L'ossature elle, devrait être composée de bois brûlé, une technique ancestrale de construction venue du Japon et qui fait symboliquement référence à l'incendie de la cathédrale. 

des avis partagés

Pour l'instant, ni le diocèse, ni la mairie du IVe arrondissement dont dépend l'île de la Cité, n'a réagi à la proposition de Gensler, mais parmi les touristes et les habitants du quartier, le projet ne fait pas l'unanimité. Si pour certains offrir un nouveau lieu de prière aux fidèles est une bonne idée, d'autres craignent que la structure, très moderne, ne dénature le paysage.

des contraintes techniques

Outre l'aspect esthétique, des experts qui travaillent actuellement sur le chantier de sécurisation  de Notre-Dame émettent des doutes sur la faisabilité du projet en raison notamment de l'espace limité devant et autour de la cathédrale. 

Aujourd'hui, nul ne peut dire si le projet de cathédrale éphémère verra le jour. Comme celles du Seigneur, les voies de l'urbanisme sont impénétrables...

La cathédrale éphémère imaginée par le cabinet Gensler, vue depuis la Seine (image de synthèse).
La cathédrale éphémère imaginée par le cabinet Gensler, vue depuis la Seine (image de synthèse). (Gensler/capture d'écran France 3)