Cet article date de plus d'un an.

Notre-Dame de Paris : les investigations entrent dans leur dernière phase

Les scientifiques du laboratoire de la préfecture de police de Paris et les enquêteurs s'apprêtent à pénétrer, pour la première fois, au centre de la cathédrale qui avait pris feu le 15 avril 2019.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La cathédrale Notre-Dame de Paris, le 28 janvier 2021. (STEPHANE FERRER YULIANTI / HANS LUCAS / AFP)

C'est la dernière ligne droite. Un peu moins de deux ans après l'incendie de la cathédrale Notre-Dame de Paris, qui avait ravagé l'édifice, les investigations sont entrées dans leur dernière phase. Les scientifiques du laboratoire de la préfecture de police de Paris et les enquêteurs s'apprêtent à pénétrer, pour la première fois, dans la zone rouge, qui se situe au cœur du monument historique et religieux, a appris France Télévisions, de source policière, vendredi 12 février.

A ce jour, les conclusions de l'enquête de la police judiciaire démontrent que seule une succession d’erreurs et de négligences seraient à l’origine du sinistre, précise la même source. En parallèle, la sécurisation de Notre-Dame de Paris se poursuit pour le mettre hors de danger.

Les premières opérations de restauration ont également débuté. Quand on pénètre dans l'édifice, il y a un protocole très strict à respecter pour éviter de propager des particules de plomb, comme l'a constaté franceinfo, qui a pu visiter ce chantier sous haute sécurité jeudiLa restauration de la cathédrale ne commencera vraiment qu'au début de l'année 2022. Le président Emmanuel Macron a souhaité que la restauration de l’édifice soit réalisée en cinq ans.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Incendie de Notre-Dame de Paris

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.