Notre-Dame de Paris : la contamination au plomb fait reporter les travaux

Le chantier de rénovation de Notre-Dame de Paris, qui devait reprendre lundi 12 août, a été décalé d'une semaine à cause des examens liés à la contamination au plomb. 

France 2

Avant d'être restaurée, Notre-Dame de Paris doit être sécurisée. De la voûte au plancher, chaque recoin de la cathédrale est inspecté et analysé. "On essaye d'aller relativement vite sans se précipiter avec le maximum de garanties pour la vie des hommes et bien sûr l'édifice", assure l'un des responsables du chantier. Si les travaux de sécurisation ont pris du retard, ils devraient débuter lundi 19 août. La dépollution est l'autre chantier de la cathédrale. 

Vastes opérations de décontamination

Le 15 avril dernier, l'incendie de la charpente a libéré plusieurs centaines de tonnes de plomb sous forme de particules. De vastes opérations de décontamination ont débuté sur l'extérieur et sur le parvis du monument, mais aussi dans les écoles situées autour de l'édifice religieux. Ces interventions devraient durer trois semaines afin d'assurer la rentrée scolaire en toute sécurité. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Le chantier de la cathédrale Notre-Dame de Paris, le 9 juillet 2019. 
Le chantier de la cathédrale Notre-Dame de Paris, le 9 juillet 2019.  (BERTRAND GUAY / AFP)