Le Chili offre du cuivre et du bois pour la reconstruction de Notre-Dame

Le Chili est le principal producteur mondial de cuivre et un gros exportateur de bois.

Vue de Notre-Dame au lendemain de l\'incendie qui a ravagé la cathédrale, le 16 avril 2019.
Vue de Notre-Dame au lendemain de l'incendie qui a ravagé la cathédrale, le 16 avril 2019. (SIMON GUILLEMIN / HANS LUCAS / AFP)

Pas de don d'argent mais du matériel. Le président chilien a l'intention de faire envoyer en France du cuivre et du bois pour la reconstruction de Notre-Dame de Paris, en partie dévastée par un incendie il y a quatre jours. Pendant un entretien téléphonique avec Emmanuel Macron, jeudi 18 avril, Sebastián Piñera a proposé "l'aide du Chili pour contribuer à la reconstruction de l'édifice historique", selon un communiqué de la présidence chilienne.

L'initiative s'explique : le Chili est le principal producteur mondial de cuivre et un gros exportateur de bois. Un geste qui a été "apprécié et reconnu à sa juste valeur" par le chef de l'Etat français, mais ce seront les autorités chargées de la reconstruction qui décideront des modalités pour concrétiser cette aide, a précisé la présidence chilienne.