Incendie de Notre-Dame de Paris : pourquoi l'incendie est-il difficile à maîtriser ?

Notre-Dame de Paris continue de se consumer, malgré les efforts des pompiers qui luttent dans des conditions compliquées.

FRANCE 2

Un feu hors norme, une flèche consumée et une charpente transformée en un gigantesque brasier. L'incendie de la cathédrale Notre-Dame qui a débuté peu avant 19 heures lundi 15 avril s'avère très difficile à maîtriser. Les 400 pompiers mobilisés n'arrivent pas à éteindre les flammes, car l'édifice est immense sur l'île de la Cité bordée par la Seine qui rend l'accès difficile. Les 18 lances à incendie atteignent difficilement le haut de la cathédrale.

Impossible de passer par les airs

Pour ceux qui se demandent pourquoi intervenir par les airs est difficile, la Sécurité civile a répondu via Twitter : "Hélicoptère ou avion, le poids de l'eau et l'intensité du largage à basse altitude pourraient en effet fragiliser la structure de Notre-Dame et entraîner des dommages collatéraux sur les immeubles aux alentours". Sauver Notre-Dame n'est pas acquis, annonce le ministère de l'Intérieur.

Le JT
Les autres sujets du JT
Plus de 2 800 pompiers ont été agressés en 2017, 23% de plus qu\'en 2016.
Plus de 2 800 pompiers ont été agressés en 2017, 23% de plus qu'en 2016. (DOMINIQUE FAGET / AFP)