Cathédrale de Nantes : le bénévole remis en liberté

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Cathédrale de Nantes : le bénévole remis en liberté
FRANCE 3
Article rédigé par
D. Jouillat - France 3
France Télévisions

Accident ou acte volontaire, aucune piste n’est pour l’instant écartée. Le bénévole qui avait été placé en garde à vue a été remis en liberté. En duplex de Nantes, David Jouillat nous en dit plus sur les suites de l’enquête.

Le bénévole qui avait été gardé à vue dans le cadre de l’enquête sur l’incendie de la cathédrale de Nantes a été libéré lundi 19 juillet. Une libération "sans poursuites, puisqu’aucun élément n’a été retenu contre lui", indique notre journaliste sur place, David Jouillat.

La piste accidentelle finalement envisagée

Ce bénévole du diocèse âgé de 39 ans était chargé d’ouvrir et fermer les accès de la cathédrale. "Les policiers ont trouvé des incohérences dans son emploi du temps, mais il a été relâché, indique David Jouillat. Mais cela ne signifie pas pour autant que la piste criminelle est écartée". La piste accidentelle au début balayée, puisqu’il y a eu trois départs de feu distincts et très distants, est finalement retenue étant donné que l'on s’est ensuite aperçu que ces départs étaient proches du réseau électrique.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.