Versailles : le Grand Appartement de la Reine retrouve son éclat d'antan

A Versailles, le Grand Appartement de la Reine retrouve petit à petit tout son éclat. Après un subtil nettoyage de printemps qui a duré... trois années, l'univers précieux et délicat de Marie-Antoinette brillera à nouveau, grâce aux mains expertes des artisans.

Le Château de Versailles.
Le Château de Versailles. (ISABELLE BOITET / PHOTONONSTOP)
Depuis janvier 2016, les visiteurs de Versailles ont vu leur parcours modifié, et pour cause. Les appartements de la reine nécessitant des travaux de rénovation d'envergure, un vaste programme a été déployé pour restaurer intégralement les structures du domaine ainsi que la décoration intérieure. 

Reportage : A. Marguet / Y. Dorion / P. Ngankam

Un savoir-faire français 

Le savoir-faire de l'artisanat français est à l'oeuvre. Les mains expertes de Déborah Panaget, restauratrice textile, s'activent délicatement sur le tissu qui recouvre les murs de la chambre de Marie-Antoinette, très abîmé par le temps. Rien que sa restauration nécessitera cinq jours de travail. Un exercice minutieux et délicat que seule l'expertise d'un savoir-faire confirmé, peut exercer.

Restitution des dorures, éclaircissement des peintures ou revêtement des murs, les quatre salles du Grand Appartement sont passées entre les mains habiles d'artisans d'art. Comme dans le salon des nobles où l'entreprise lyonnaise Tassinari et Chatel est en charge de la rénovation. Il s'agit de la plus ancienne société de soierie et l'une des plus prestigieuses. Une société séculaire de soyeux lyonnais, spécialisée dans le haut de gamme et le luxe. Tassinari et Chatel n'en est pas à son premier coup d'essai ; en 1970, elle oeuvrait déjà à Versailles. La facture d'aujourd'hui présente un savoir-faire moderne pour une rénovation d'exception.

Ce damas vert-pomme, le fameux colori de Marie-Antoinette, et ces bordures qui étaient faites en deux fils d'or, l'un plat et l'autre frisé, on les retrouve ici. C'est exactement la même chose, sauf que les deux tissus sont faits avec des techniques différentes. Néanmoins, le résultat est totalement identique. Pour moi, c'est une énorme émotion, une réussite de la part de la manufacture. Avoir réussi à retrouver un savoir-faire ou plutôt mettre au point un savoir-faire avec la nouvelle technique d'aujourd'hui, à savoir des métiers mécaniques."

Carole Damour
Entreprise Tassinari & Chatel

 

Le savoir-faire de l'artisanat français a donc gagné son pari et rendu ses splendeurs d'antan à la maison de la reine. Un résultat des plus éblouissants dans ce haut-lieu témoin de l'histoire de France. A découvrir à partir du 16 avril.