Le manifeste olympique du baron de Coubertin vendu 8 millions d'euros à New York, un record pour un objet de sport

C'est le seul exemplaire connu de ce texte qui servait de base à un discours prononcé à Paris le 25 novembre 1892 à l'occasion du cinquième anniversaire de l'Union des sociétés françaises de sports athlétiques.

Le manuscrit original du manifeste des Jeux olympiques rédigé par Pierre de Coubertin, vendu auw enchères à New York (Etats-Unis), le 18 décembre 2019.
Le manuscrit original du manifeste des Jeux olympiques rédigé par Pierre de Coubertin, vendu auw enchères à New York (Etats-Unis), le 18 décembre 2019. (MARK RALSTON / AFP)

Adjugé, vendu pour 8 millions d'euros. Le manuscrit original du manifeste des Jeux olympiques rédigé en 1892 par Pierre de Coubertin a trouvé preneur lors d'enchères organisées par Sotheby's à New York, mercredi 18 décembre. Un record pour un objet lié au sport. Le document a atteint près de neuf fois l'estimation haute, à un million de dollars, lors d'une vente de livres et de manuscrits.

Ecrit en français, il comprend 14 pages dans lesquelles le baron de Coubertin esquisse sa vision pour faire renaître les Jeux de l'Antiquité sous la forme d'une compétition sportive moderne et internationale. C'est le seul exemplaire connu de ce texte qui servait de base à un discours prononcé à Paris le 25 novembre 1892 à l'occasion du cinquième anniversaire de l'Union des sociétés françaises de sports athlétiques.

Deux ans après ce discours, Pierre de Coubertin fondera le Comité international olympique en 1894, prélude aux premiers JO de l'ère moderne qui se tiendront à Athènes, en 1896.

Le document a disparu durant plusieurs décennies après le décès de Pierre de Coubertin, en 1937. Au début des années 90, François d'Amat, passionné de Pierre de Coubertin, en a retrouvé la trace en Suisse, où un collectionneur le gardait dans un coffre. Le prix offert pour le manuscrit a éclipsé les 5,6 millions de dollars payés en juin dernier pour un maillot porté par le joueur américain de base-ball Babe Ruth, lors d'une vente organisée par la maison Hunt Auctions.