Cet article date de plus de deux ans.

Hautes-Alpes : un monument en mémoire de maquisards recouvert de tags anarchistes

Le ministre de l'Intérieur a dénoncé "une odieuse profanation".

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La stèle est située au sommet du col de l'Echelle (Hautes-Alpes), entre Névache et Bardonecchia. (GOOGLE MAPS)

Une stèle érigée en mémoire de maquisards a été vandalisée au sommet du col de l'Echelle (Hautes-Alpes), entre Névache et Bardonecchia, rapporte Le Dauphiné libéré dimanche 9 juin. Le monument, qui rend hommage aux libérateurs du bataillon Berthier, maquisards du Rhône et de l'Ain, a été recouvert de tags anarchistes, de même qu'une chapelle adjacente.

Le sigle "ACAB" pour "All cops are bastard" ("Tous les flics sont des salauds") a été inscrit plusieurs fois. La chapelle comporte également plusieurs inscriptions en anglais et en italien : "Refugees welcome" ("Bienvenue aux réfugiés"), "Fuck France", "Open the border" ("Ouvrez la frontière") ou encore "Il confine uccide" ("La frontière tue").

Sur Twitter, le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner, a condamné "avec force cette odieuse profanation qui souille la mémoire de tous ceux qui sont tombés pour que nous vivions libres". "La gendarmerie est mobilisée pour que les auteurs de ces faits soient interpellés et ne restent pas impunis", a-t-il ajouté.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Histoire

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.